Solivicore débute ses activités dans les piles

La coentreprise pour les assemblages membrane électrodes (AME) débute ses activités. Umicore et Solvay ont annoncé récemment avoir débuté chez SolviCore, leur coentreprise dédiée à la recherche, au développement, à la production et à la commercialisation d’assemblages membrane-électrodes (AME) et de composés connexes, destinés à des applications dans les piles à combustible (PC).

La coentreprise 50-50 est basée à Hanau, sur le principal site R&D d’Umicore en Allemagne, et emploiera 34 personnes dans sa première phase de développement.

La Commission européenne estime que SolviCore ne pose aucun problème de concurrence et a autorisé sa fondation en juin dernier dans le cadre de la procédure simplifiée de traitement de certaines opérations de concentration.

Parallèlement au début de ses activités propres, SolviCore a l’intention d’introduire une demande de financement de ses activités de recherche auprès de l’Union européenne au titre du 7e Programme cadre (2007-2013). En effet, l’hydrogène et les piles à combustible ont été placés par l’Union européenne parmi les priorités de recherche en vue de favoriser le développement durable et les modes de transport respectueux de l’environnement.

Les sociétés mères poursuivront leurs activités respectives dans le domaine des catalyseurs et des membranes de manière indépendante, en dehors de la coentreprise.

La technologie des piles à combustible est basée sur la transformation catalytique d’un combustible (hydrogène, méthanol,..) – via une réaction chimique avec l’oxygène – en électricité, en chaleur et en eau. Elle est susceptible, à moyen et long terme, de devenir la technologie énergétique privilégiée dans de nombreuses applications portables (les piles, par exemple), statiques (par exemple la cogénération d’énergie et de chaleur) et automobiles.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz