SOLON : la pose des modules photovoltaîques par collage

La filiale française du fabricant international de technologie solaire photovoltaïque SOLON a annoncé l’achèvement d’une centrale photovoltaïque de type "SOLbond", sur les toits d’une menuiserie de meubles à Tarbes, une ville nichée aux pieds des Pyrénées.

La centrale a été raccordée au réseau électrique fin septembre.

Le système mis en oeuvre – SOLON SOLbond – a été spécialement développé pour une utilisation sur des toitures industrielles métalliques de construction légère et s’installe sans système de montage et sans perforer la toiture. En effet, le dispositif pèse moins de 10 kg/m².

L’installation de 500 kWc a été montée sur deux toitures d’entrepôts loués à Sunwear, un producteur d’électricité "verte". Pour ce faire, les modules ont été collés directement à la toiture à l’aide d’une colle silicone. Préalablement, l’ancienne toiture en amiante a été assainie et remplacée par une nouvelle toiture métallique.

En partenariat avec l’installateur Grivelthermik, 1.800 modules et 26 onduleurs ont été installés sur une surface de 4.800 m2. Avec une production électrique annuelle d’environ 550.000 kilowattheures, le système pourra alimenter près de 208 foyers en électricité.

La durée de compensation de l’énergie grise du système SOLON SOLbond est de seulement 8 mois, un record dans le secteur solaire. La durée de compensation de l’énergie grise indique combien de temps un module doit produire pour que l’énergie consommée durant sa production, y compris tous les composants du système, soit compensée par la production.

Solon explique que grâce aux méthodes d’installation novatrices du module, les possibilités d’économies de matériau sont considérables : "sans rien ôter à la qualité, les modules sont dotés de panneaux de verre plus fins. Il n’y a ni cadre, ni sous-construction."

« Ce projet montre l’énorme potentiel que renferment notamment les toitures commerciales et industrielles pour la production d’électricité solaire. Nous améliorons sans cesse la conception de nos produits afin de rendre l’énergie solaire encore plus performante » a souligné pour sa part Alain Desvigne, Directeur général de SOLON SAS France.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "SOLON : la pose des modules photovoltaîques par collage"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité
Cette solution Solon SolBond semble TRèS intéressante ! 4.800 m2 de panneaux — > 550.000 kilowattheures càd si on suppose un productible de 1100 kWh/kWc ==> 500 kWc pour 4800 m2 de panneaux ! Pas mal ! ”…grâce aux méthodes d’installation novatrices du module, les possibilités d’économies de matériau sont considérables : “sans rien ôter à la qualité, les modules sont dotés de panneaux de verre plus fins. Il n’y a ni cadre, ni sous-construction.” « Ce projet montre l’énorme potentiel que renferment notamment les toitures commerciales et industrielles pour la production d’électricité solaire. Nous améliorons sans cesse la conception… Lire plus »
Rice
Invité
. 1 – Quelle est la durée de vie du “collage” ? J’ai souvenir de colles inadaptées entre des couches minces d’un fabricant américain bien connu sur un support de type “bac-acier” ordinaire, où après 4 ans, les deux éléments ont choisi de divorcer… 2 – des installations de cette importance, ne défraieront plus la choronique avant longtemps car il s’agit ici d’affaires signées, acceptées et dont le tarif de rachat (0,60 ? 0,50 ?) est d’avant le moratoire… Aujourd’hui il n’y a plus qu’un tarif “de base” à 0,12 € / kWh et… des appels à projets / appels… Lire plus »
wpDiscuz