Enerzine

St-Laurent Énergies va devenir EDF EN Canada

Partagez l'article

EDF EN Canada, une filiale du groupe EDF Energies Nouvelles a confirmé jeudi que la société Saint-Laurent Énergies (SLÉ) portera désormais le nom d’EDF EN Canada.

Cette décision d’intégrer SLÉ à EDF EN Canada constitue une suite logique à l’acquisition du consortium SLÉ par EDF EN Canada en février 2011.

"L’intégration complète de SLÉ à EDF EN Canada permet d’établir un lien plus solide avec le groupe EDF EN et, par conséquent, de supporter l’équipe montréalaise qui bénéficiera de ressources, d’une expertise et de connaissances de l’ensemble du groupe. De plus, cette intégration crée une synergie entre les équipes de Montréal et de Toronto autour d’une équipe de direction unique focalisée sur la consolidation de l’activité et la recherche de nouvelles opportunités de développement à travers le Québec, l’Ontario et les autres provinces canadiennes" a déclaré Tristan Grimbert, PDG d’EDF EN Canada.

SLÉ a été formée en 2008 dans le but de gérer le développement de cinq projets d’énergie éolienne au Québec (954 MW) retenus lors de l’appel d’offres d’Hydro-Québec en 2007.

En décembre 2010, à la suite de son appel d’offres pour des projets communautaires, Hydro-Québec a retenu deux autres projets de SLÉ pour une puissance additionnelle de 49,2 MW. Le total des projets éoliens en développement s’élève donc à 1 003,2 MW au Québec.

Au cours des quatre prochaines années, EDF EN Canada prévoit de démarrer au Québec la construction de projets représentant des investissements de plus de 2 milliards de dollars.

À l’heure actuelle, le portefeuille de projets d’EDF EN Canada compte plus 1 250 MW en développement, auxquels s’ajoutent 60 MW d’énergie solaire photovoltaïque en exploitation.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz