Enerzine

STILL et KARABAG créent un réseau SAV de véhicules électriques

Partagez l'article

STILL, le groupe spécialisé dans le domaine des appareils de Manutention et le constructeur de véhicules électriques KARABAG ont décidé de s’unir en créant le premier réseau à grande échelle d’entretien et de réparation de véhicules électriques.

Profitant d’un marché encore balbutiant, et du constat qu’une voiture électrique ne peut pas être entretenue et réparée par un garagiste traditionnel, les 2 entités lancent un réseau SAV en Allemagne concernant la nouvelle voiture électrique : la KARABAG 500E.

« Avec cette mesure, STILL ouvre la voie à une adoption généralisée des voitures électriques par le grand public » a annoncé Bert-Jan Knoef, PDG de STILL. « Nous sommes également un des premiers utilisateurs du nouveau véhicule électrique de KARABAG, que nous avons à la fois intégré dans nos prestations SAV et dans notre propre flotte d’entreprise ».

Même si les voitures électriques sont moins exposées aux pannes et à l’usure que les voitures thermiques (90 % de pièces en moins), le contrôle et l’entretien de leur électronique nécessite des procédures plus complexes. En cas de panne, tous les véhicules électriques, quel que soit leur constructeur, nécessitaient jusqu’à présent une longue et coûteuse procédure de transport jusqu’à un atelier central ou même un retour usine. Ainsi, pour pouvoir intervenir sur ce type de véhicules, les mécaniciens doivent disposer d’une formation, d’un matériel et d’une qualification spécifique, ce qui reste encore rare dans les garages de proximité.

Le centre de formation STILL, basé à Hambourg, a permis de former rapidement les techniciens du réseau STILL aux spécificités des véhicules KARABAG. Les techniciens possèdent déjà une parfaite connaissance de cette technologie car une large part de composants sont issus du groupe KION, la multinationale à laquelle appartient STILL. « Nous pouvons maintenant compter sur un SAV fiable et réactif à proximité afin d’ouvrir au grand public l’accès aux avantages des véhicules électriques » a déclaré pour sa part Sirri KARABAG, le fondateur et dirigeant de KARABAG.

L’entreprise STILL entend ainsi renouer avec les origines mêmes de son histoire. Lorsque Hans Still a fondé l’entreprise en 1920, son premier objectif était la réparation de générateurs électriques. D’abord atelier de réparation, puis fabricant de groupes électrogènes mobiles…

Depuis 2009, la société KARABAG a complété son offre originelle d’utilitaires Fiat avec des véhicules électriques. Dans un premier temps, KARABAG a importé, homologué auprès de TÜV Süd et distribué en Allemagne les véhicules d’un fabricant de Modène, en Italie : Micro-Vett. Depuis 2011, KARABAG construit ses propres véhicules électriques dans ses ateliers de production en Europe. Par ailleurs, le constructeur a développé, avec différents partenaires, un système de chargement sans contact par boucle d’induction et un chauffage intérieur zéro CO2 à base de bioéthanol – en collaboration avec Eberspächer.

Au catalogue de KARABAG, on trouve aussi bien de petits utilitaires comme le Fiorino E et le Doblò E mais aussi de petits transporteurs comme le Scudo E, équivalent électrique de la catégorie VITO, et jusqu’au Ducato E, correspondant à la catégorie Sprinter, dans toutes les dimensions de châssis jusqu’à 4 tonnes.

STILL et KARABAG créent un réseau SAV de véhicules électriques

Une petite voiture particulière vient également d’entrer au catalogue KARABAG, la nouvelle 500 E, réalisée sur une base de Fiat 500. Le Fiorino E et la gamme Transporter atteignent une vitesse de 140 km/h. La nouvelle 500 E, avec 110 km/h, devient la première voiture électrique à offrir un coût total de possession plus avantageux que son équivalent essence.

Parallèlement, l’ensemble de la gamme électrique KARABAG vient de passer la barre des douze millions de kilomètres parcourus en circulation. En chiffre d’affaires locatif, KARABAG s’est imposé dès 2010 comme le premier acteur du marché électromobile en Allemagne regroupant aujourd’hui près d’un cinquième du parc roulant.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    3 Commentaires sur "STILL et KARABAG créent un réseau SAV de véhicules électriques"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    ecoenergie
    Invité
    Il est interessant de constater que des constructeurs de chariots electriques, inconnus du grand public fabriquent depuis longtelps des « vehicules electriques » pour l’industrie. 3 consrructeurs MIA (heuliez) en France avec Seavcon, Renault TWIZZi avec une chaine des pays de l’est, et ce constructeur avec STILL utilisent pour des voitures electriques de petite puissance des ensembles electriques de chariot. En dehors de Renault qui a dejà ses services apres vente les autres organisent leur service apres vente avec les equipes de techniciens ambulant qui sont en charge des chariots. Si la voiture electrique est une « nouveauté » pour le grand public dans… Lire plus »
    js
    Invité

    à quand la 500 E en France ? elle a l’air au point et ils annoncent même un cout d’utilisation inferieur à la version essence !! j’en veux une 🙂

    Verorang
    Invité
    Voir aussi : les véhicules solaires et le solaire dans l’automobile une nouvelle voie d’avenir Alors qu’une des premières voitures électriques hybrides a été développée en 1900 par Ferdinand Porsche, la première voiture 100% solaire, la Sunmobile, a été inventée par William G. Cobb chez General Motors en 1955, suivies de nombreuses autres comme la Bluebird en 1977, la Quiet Achiever en 1982, la Sunraycer en 1987 (vitesse maxi 109 km/h, cellules de 20% d‘efficacité), la Honda Dream en 1996 (vitesse maxi 139 km/h, cellules de 23,5% d‘efficacité), la Trev (une biplace australienne, vitesse 120 km/h, 0 à 100 en… Lire plus »
    wpDiscuz