Enerzine

Stockage d’énergie : un Smart Grid Solaire à Alata en Corse

Partagez l'article

Inauguré le 9 octobre 2015, le premier Smart Grid Solaire développé par Cofely Ineo, filiale d’ENGIE, à Alata en Corse du Sud associe une centrale photovoltaïque à une solution de stockage et de gestion intelligente de l’énergie.

Il représente surtout une solution innovante en faveur du développement des énergies renouvelables.

Situé à Alata, en Corse du Sud, le Smart Grid Solaire conçu et déployé par Cofely Ineo, filiale d’ENGIE, produit non seulement de l’énergie solaire mais permet également de stocker cette énergie en cas de forte production, ce qui garantit un approvisionnement stable et maitrisé sur le réseau d’un jour sur l’autre.

Développer les énergies renouvelables dans les zones non-interconnectées

Territoire insulaire, la Corse fait partie des zones non-interconnectées au réseau du continent devant renforcer leur autonomie énergétique. La connexion de la Corse, depuis 1987, à la liaison SACOI (Sardaigne, Corse, Italie) ne lui assure qu’environ 30% de son approvisionnement en énergie et l’île doit ainsi produire 70% de son électricité localement.

En combinant source de production renouvelable, dispositif de stockage et système de gestion intelligente de l’énergie, le Smart Grid Solaire ouvre ainsi des nouvelles perspectives d’utilisation des énergies renouvelables sur les réseaux des zones non-interconnectées.

Stockage d’énergie : un Smart Grid Solaire à Alata en Corse

Smart Grid Solaire : produire de l’énergie solaire stockable

Grâce au Smart Grid Solaire, le surplus de production d’énergie lors des heures très ensoleillées est stocké pour être ensuite réinjecté dans le réseau de manière programmée et intelligente. La fourniture est alors constante et ne dépend plus des aléas météorologiques et/ou des pics de demande.

Cette solution permet ainsi de maitriser et de stabiliser la production d’énergie solaire sur le réseau électrique et répond à l’intermittence de l’énergie renouvelable.

 

Une centrale innovante associant production et gestion intelligente de l’énergie solaire

Situé à Alata, à 20 kilomètres au nord d’Ajaccio, en Corse du Sud, ce Smart Grid Solaire conçu et déployé par Cofely Ineo et exploité par Corsica Sole, associe une centrale photovoltaïque au sol d’une puissance de 4,4 MWc et équipée de 13 455 modules photovoltaïques à une solution innovante de stockage et de gestion intelligente de l’énergie, qui intègre :

–   Une technologie de stockage par batteries lithium-ion ;
–   Un dispositif réalisant la conversion de l’énergie ;
–  Un système de pilotage intelligent assurant la maîtrise et l’ajustement en temps réel de la puissance produite. 

Le surplus de production des heures très ensoleillées est stocké pour être ensuite restitué sur le réseau aux heures où l’ensoleillement est moindre. Creux et pics se trouvent ainsi écrêtés, tandis que la production est stabilisée et affranchie à la fois des aléas météorologiques et des pics de demande. Le Smart Grid Solaire d’Alata permet ainsi d’anticiper et de stabiliser la production d’énergie solaire.

Stockage d’énergie : un Smart Grid Solaire à Alata en Corse

 


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    13 Commentaires sur "Stockage d’énergie : un Smart Grid Solaire à Alata en Corse"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    John daglish
    Invité

    Stockage electrique est difficile et cher. Donc utilise autre vectors moins cher avant comme la chaleur (reseau de chaleur), comme gaz renouvelable décarbonisée. voir Smart Energy Systems: 100% Renewable Energy Denmark (video) http://www.youtube.com/watch?v=eiBiB4DaYOM Renewable energy system scenario Denmark (Enerplan technical & cost model) http://www.ceesa.plan.aau.dk/digitalAssets/114/114433_32603_ceesa_final_report_samlet_02112011.pdf

    energiestr
    Invité

    « La fourniture est alors constante et ne dépend plus des aléas météorologiques et/ou des pics de demande. » est une allégation abusive ! Avec une capacité de seulement une heure (4,3 MWh/4,4 MWc), ce système permet de lisser les fluctuations rapides de puissance lors du passage de nuages, mais pas de stocker l’énergie de la journée pour la restituer le soir. Pour obtenir une fourniture constante il faudrait une capacité de stockage trois fois plus grande. Cela n’enlève pas les mérites de ce système, mais il faut dire la vérité et non l’exagérer.

    Solars-a
    Invité

    Est-ce que votre VOSS serait rentable économiquement, en Corse,Sardaigne et en PACA, et en Espagne,Portugal,Sud-Italie,Grèce, pour lisser de la production PV pendant 20 à 25 ans(peut-être 30 ans si les panneaux PV tiennent jusque là) ???

    Uncorse
    Invité
    Bonjour, La gestion du stockage a été défini par l’appel d’offre de la CRE il y a deux ou trois ans. Capacité de stockage de seulement une heure à 4MWh ?? Moi je prends tout de suite ! Le système électrique corse est pas du tout pareil que sur le continent dernier exemple en date jeudi dernier en plein apres midi il y a eut un probleme sur la liaison sarco (corse-sardaigne) qui a conduit à un coupure de courant pour 60 000 personnes (sur une population de 300 000) pendant un peu moins d’une heure. Donc si pendant une… Lire plus »
    Sicetaitsimple
    Invité
    Ne confondons pas com et technique! Comme le rappelle « Uncorse » ci-dessus, les fonctionnalités attendues ont été définies dans l’appel d’offre de l’époque, on en a déjà largement parlé a propos du projet Toucan en Guyane. Je me permets de recopier ce que j’avais écrit: Rappelons les objectifs de ce projet, tels qu’au moins ils étaient définis dans l’AO de la CRE: – une installation pilotable, avec une pente de prise de charge, une pente de baisse de charge, et une production constante dans la journée (variable selon l’ensoleillement du jour bien sûr), mais pas supérieure à 40% de la puissance… Lire plus »
    Sicetaitsimple
    Invité

    Qu’est ce que vous proposeriez comme dimensionnement de stockage et comme mode de fonstionnement dans un contexte de ZNI disons pour 1MWc de PV avec votre système? Je n’ose vous demander combien ça couterait?

    energiestr
    Invité
    Bonjour à tous ceux qui m’ont répondu. Nous développons effectivement un volant capable de faire du lissage pour répondre à l’appel d’offre ZNI (ratio capacité sur puissance d’une heure). Le prix sera sensiblement identique à celui des batteries (500 à 1.000 €/kWh), mais avec une durée de vie de 20 ans, alors qu’à l’heure actuelle les développeurs prévoient de changer les batteries tous les 10 ans. Nous devrions donc être en mesure de diviser le coût du stockage par deux, d’ici 2 à 3 ans. En grande série, pour de grandes centrales PV, nous visons un prix de 200 €/kWh… Lire plus »
    Moi
    Invité

    @ energiesto Je comprends mieux pourquoi vous dépensez autant d’énergie à troller cet article, entre autres…..C’est pour mieux faire de la publicité pour votre système de stockage! Savez vous qu’il n’est pas nécessaire de dénigrer les autres pour mettre en valeur sa propre offre? A bon entendeur, salut.

    Temb
    Invité

    Merci pour ces informations, ce prix s’entend sur une durée minimale annuelle de fonctionnement? Pour un grand réseau (France apr exemple), si vous n’étiez couplés que quelques semaines par an en hiver, j’imagine que le cout serait beaucoup plus grand, est-ce une option que vous avez envisagée au vu des épisodes de rpix élevés que l’on peut avoir parfois en hiver? Ou alors votre application ne se fait-elle à moyen terme que pour des sites isolés souhaitant disposer d’une production continue?

    Solars-a
    Invité

    En grande série, pour de grandes centrales PV, nous visons un prix de 200 €/kWh qui permettra de faire du stockage rentable . A partir de quelle capacité(quel seuil),en MWc,définissez vous une grande centrale PV ??

    Sicetaitsimple
    Invité

    …je comprends mal votre question sur la durée de fonctionnement? Ma compréhension c’est que le prix visé pour un volant capable complètement chargé de stocker par exemple 100kWh c’eat, dans la version « grande série », 100x 200= 20000€. Après, que vous vous en serviez plus ou moins est un autre problème.

    Sicetaitsimple
    Invité

    Quant à « les quelques semaines par an en hiver » dans un contexte européen continental, ce n’est pas une option viable pour du stockage. Idéalement du stockage d’électricité pour retour à l’électricité, sur une année de 8760h, ça doit stocker 4380h et déstocker 4380h, bref travailler en permanence, avec des marges qui varient bien entendu en fonction du service qu’il rend à l’instant t (services systèmes, arbitrage, pointe….). Regardez sur le site RTE le mode de fonctionnement des STEP, on en est loin.

    Verdarie
    Invité

    Quel est donc ce « moi » qui peut proférer des menaces à peine voilé à energiestr parce qu’il dit que cet article ne parle pas de stockage mais de LISSAGE ? Rétablir une vérité c’est pas la maquiller comme vous le faites ? Le titre de l’article est trompeur, même Sicetaitsimple le dit, alors « moi » vous feriez mieux de vous intéresser réellement au stockage pour ne plus avoir transformer la réalité ! Pour ça, je peux vous aider !

    wpDiscuz