Enerzine

Stocks pétroliers de sécurité : 122 j de consommation

Partagez l'article

La Commission européenne confirme que les niveaux actuels des stocks pétroliers de sécurité en Europe correspondent à 122 jours de consommation, soit nettement plus que les 90 jours obligatoires.

Suite à une réunion du groupe «Approvisionnement pétrolier» la Commission européenne a réexaminé l’état de préparation des États membres en ce qui concerne les stocks de pétrole et de produits pétroliers au début de la période hivernale.

Les États membres ont déclaré disposer de stocks suffisants pour assurer l’exploitation continue de leurs systèmes de raffinage et de distribution même dans l’hypothèse d’une rupture durable de l’approvisionnement. Les stocks de sécurité de pétrole brut et de produits pétroliers maintenus à cette fin conformément à la législation de l’UE atteignent actuellement 122 jours de consommation moyenne.

La Commission a l’intention de continuer à faire respecter la discipline en matière de déclaration de stocks prévue dans la législation applicable, afin d’assurer en permanence une vue d’ensemble précise des niveaux des stocks.

La Commission a également eu un échange de points de vue avec les États membres concernant la mise en œuvre de la nouvelle législation sur les stocks pétroliers adoptée par l’UE en septembre dernier (1). La nouvelle directive, qui doit être transposée dans la législation nationale des États membres pour le 31 décembre 2012, rapprochera le système de stocks pétroliers de l’UE des pratiques internationales actuelles et renforcera la capacité de l’Union d’utiliser efficacement ces stocks de manière à réduire au minimum les conséquences négatives pour les consommateurs en cas de crise d’approvisionnement.

Le groupe «Approvisionnement pétrolier» a été institué par la législation actuelle de l’UE concernant les mesures destinées à atténuer les effets des difficultés d’approvisionnement en pétrole brut et produits pétroliers. Il est composé de représentants des États membres et de la Commission et coordonne les réactions des États membres à d’éventuelles ruptures d’approvisionnement en pétrole.

(1) Directive 2009/119/CE du Conseil du 14 septembre 2009 faisant obligation aux États membres de maintenir un niveau minimal de stocks de pétrole brut et/ou de produits pétroliers


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz