Suez remporte un contrat énergétique au Chili

Suez Energy International a signé un contrat au Chili pour la fourniture de 150 MW de puissance électrique et d’énergie dérivée pour alimenter la nouvelle mine d’Esperanza à partir de 2011

Afin de couvrir la demande, une deuxième unité électrique de la Central Termoeléctrica Andina (CTA) à Mejillones sera construite.

Cette unité au charbon (150 MW) du projet de centrale thermique utilisera la technologie du lit fluidisé circulant et sera en mesure de brûler de la biomasse, ainsi que d’autres combustibles.

Cette deuxième unité sera identique à la première, dont la construction a débuté au 4ème trimestre 2007, et sera également connectée au Sistema Interconectado del Norte Grande.

“Compte tenu du contexte énergétique chilien, il est essentiel d’investir dans plusieurs solutions énergétiques", explique Dirk Beeuwsaert, CEO de SUEZ Energy International. "Nous construisons actuellement des centrales au charbon dans le pays. Nous entamerons dans les mois prochains la construction de notre projet GNL dans le nord du Chili, lequel fournira une source de gaz naturel sûre pour les centrales au gaz existantes "

L’étude concernant l’impact environnemental de la Central Termoeléctrica Andina a d’ores et déjà été approuvée. En ce qui concerne la construction, un contrat EPC (Engineering, Procurement and Construction) a été signé avec l’entreprise espagnole Cobra pour les deux unités du projet CTA. Les travaux de construction doivent débuter dans les semaines à venir. Le temps de construction estimé est d’environ 3 ans.

En moyenne, 700 personnes seront employées durant la phase de construction.

Au Chili, SUEZ Energy International possède une participation dans les sociétés d’électricité Electroandina et Edelnor, ainsi que dans la société Gasoducto NorAndino.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz