SUNiBrain rend les centrales photovoltaïques intelligentes

SUNiBrain a annoncé sa première levée de fonds sur la plateforme de financement participatif WiSEED, qui entre à hauteur de 10% dans son capital. La finalisation de cette opération entre dans le cadre de la stratégie d’expansion internationale de la start-up toulousaine.

Fait avéré : en été, les panneaux photovoltaïques (PV) perdent 25% de leur rendement. La principale raison de cette déperdition d’énergie réside dans la surchauffe des panneaux exposés au soleil.

Fort de ce constat, SUNiBrain, spécialisée dans l’optimisation des centrales PV, développe une solution intelligente et autonome de refroidissement des panneaux solaires, basée sur un système prédictif de gestion thermique.

Objectif : réduire la surchauffe et l’encrassement des panneaux, principaux freins à la production PV pour booster la puissance des centrales. A la clé : jusqu’à +25% de gain d’énergie en été.

Rendre les centrales photovoltaïques intelligentes

La solution intelligente développée par SUNiBrain collecte et stocke les eaux de pluie puis les réinjecte en cas de surchauffe afin de réguler en temps réel la température et nettoyer
de manière automatique les panneaux solaires. Au cœur de la solution, un calculateur qui étudie les paramètres opérationnels et la micrométéorologie de la centrale, fournit une analyse prédictive des besoins en eau. Il assure en temps réel la régulation thermique du champ solaire et son dépoussiérage par brumisation, ainsi que d’autres actions préventives et/ou correctives.

100% autonome, la solution SUNiBrain ne nécessite aucune intervention humaine après son installation. Déployée, elle permet d’augmenter la production annuelle d’un panneau de 6 à 12 %.

Cet été, un record de gain de production a été enregistré : +25 % mesuré le 20 juillet 2015, sur la centrale d’un client basé dans le centre de la France.

L’ambition de SUNiBrain : assurer un rendement maximum aux énergies propres, en n’utilisant que des ressources 100% naturelles : l’eau, l’air et le soleil.

SUNiBrain rend les centrales photovoltaïques intelligentes


SUNiBrain : le repowering des centrales photovoltaïques clé en main

Facile à installer et compatible avec la quasi-totalité des centrales opérationnelles, l’équipement intelligent de refroidissement des panneaux photovoltaïques SUNiBrain s’adresse aux exploitants agricoles, aux industriels,… SUNiBrain est disponible en plusieurs versions : du petit parc solaire de 750 m2 à la grande installation de 50 000 m2, gérée par un serveur centralisé SUNiBrain.

« Nous sommes pionnier dans l’exploitation d’une nouvelle génération d’énergie : l’énergie digitale. Nous exploitons les statistiques, définissons des probabilités de prédiction et augmentons la valeur de l’énergie. Le défi de demain n’est plus simplement de produire de l’énergie, mais de la produire mieux et de manière prédictible » a déclaré Nicolas Cristi, Président de SUNiBrain.

SUNiBrain indique avoir déjà équipé plus de 10.000 m2 de panneaux solaires.

La Start-Up entend maintenant évoluer sur un marché mondial estimé à 400.000 installations photovoltaïques. La société a déposé des brevets dans 30 pays.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "SUNiBrain rend les centrales photovoltaïques intelligentes"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Jean
Invité

“L’ambition de SUNiBrain : assurer un rendement maximum aux énergies propres, en n’utilisant que des ressources 100% naturelles : l’eau, l’air et le soleil.” Aussi de la terre… beaucoup de terre en plus de l’eau et de l’air…

samivel51
Invité

Justement, puisque le photovoltaique a un cout environnemental initial important, il est interessant d’augmenter la production de chaque panneau solaire, ce qui fera baisser le cout environnemental par kWh.

Sicetaitsimple
Invité

“La solution intelligente développée par SUNiBrain collecte et stocke les eaux de pluie puis les réinjecte en cas de surchauffe afin de réguler en temps réel la température et nettoyer”. et par ailleurs “nettoie par brumisation”. Personnellement je récupère de l’eau de pluie sur environ 80m2 de toiture, il m’étonnerait fort que ça me permette de “brumiser” beaucoup de PV ( si j’en avait) en plein été….. Bref, je serais très surpris que “l’eau de pluie” suffise. Mais bon…..

Sicetaitsimple
Invité

En fait, si on y réfléchit bien et en imaginant des taux de pénétration PV très importants, la baisse de rendement avec la température n’est globalement pas un gros problème au plan “système”. Du PV qui produit “normalement” les mois “en R” et qui s’autolimite en plein été, ce n’est pas forcément un problème énorme.

Verdarie
Invité

La récupération d’eau de pluie peut sans doute se faire sur plusieurs côtés de toit sans que ceux ci soient équipés en panneaux et être stockée facilement dans des réservoirs toute l’année. Le refroidissement et le nettoyage est intéressant s’il augmente réellement la production et compense les frais d’installation ?

Herve
Invité

Le procédé n’est absolument pas nouveau, y a meme un brevet la dessus qui permets de déneiger en hiver: Mais comme le fait remarquer 6cts, le bénéfice (hors déneigement) va plutot à l’encontre du besoin technique qui est de maximiser la production en hiver. De plus, je ne sais pas si c’est economiquement viable dans un concept fourni posé, pour les bricoleurs en revanche, sujet passionnant!

wpDiscuz