Surdose d’information dans l’industrie pétrolière

Selon une étude de Microsoft Corp. et d’Accenture dévoilée mardi à l’Annual Technical Conference and Exhibition (ATCE) de la SPE, à Florence, les acteurs en amont réclament un environnement informatique plus simple et plus coordonné, pour les aider à gérer la surdose d’information.

64% des personnes interrogées indiquent qu’un environnement informatique plus simple et plus coordonné est très important pour leur rendement au travail.

Et plus du tiers pensent que le meilleur moyen de réaliser les améliorations nécessaires est d’établir une collaboration à l’échelle de l’industrie entre les fournisseurs de produits et de services sur les champs de pétrole, les fournisseurs de TI, les organismes de normalisation de TI de l’industrie et les sociétés exploitantes en amont. Les avantages les plus souvent mentionnés incluent un accès plus facile à l’information, une plus grande justesse de l’information et une meilleure collaboration.

"Le volume même de l’information produite en amont de nos jours par l’environnement numérique des champs de pétrole a poussé les professionnels du pétrole et du gaz à faire appel à des systèmes et des processus qui amèneront de meilleures prises de décision et un plus grand rendement au travail", a affirmé Ali Ferling, directeur general de Worldwide Oil & Gas Industry pour Microsoft. "La surdose d’information, sous forme de données cloisonnées, redondantes et non structurées, entrave souvent les opérations et la collaboration proactives."

Surdose d'information dans l'industrie pétrolière


Les conclusions de l’étude sur les tendances informatiques

L’étude 2010 sur les tendances informatiques en amont dans l’industrie pétrolière et gazière de Microsoft et d’Accenture a interrogé 172 professionnels en amont du pétrole et du gaz provenant de sociétés pétrolières nationales, internationales et indépendantes, ainsi que d’entreprises de services et d’approvisionnement à travers le monde. Elle a découvert que, pour 44 % des répondants, l’explosion du volume de données en amont continue d’avoir un impact négatif sur leur capacité à accomplir leur travail.

Voici les défis qu’ils ont le plus souvent mentionnés :

  • Recherche difficile et chronophage de différents systèmes permettant de trouver l’information (44 %)
  • Données apparaissant dans un format non structuré qui ne peuvent pas être aisément saisies ou archivées (44 %)
  • Données emprisonnées dans des organes d’archivage individuels et qui ne peuvent pas être aisément partagées entre différents secteurs (43 %)
  • Trop de données disponibles qui sont redondantes ou inutiles (35 %)
Surdose d'information dans l'industrie pétrolière

Plus particulièrement, les répondants ont affirmé que des normes TI en amont plus élaborées (57 %), une approche d’architecture axée sur le service (57 %), l’informatique en nuage (30 %), et le média social (30 %), sont les éléments les plus importants pour fournir de l’informatique de pointe. Cependant, l’adoption de ces technologies par les entreprises était en retard par rapport à l’intérêt des travailleurs. Moins du quart des professionnels sondés ont déclaré que leur société avait complètement mis en place ces outils.

"Bien entendu, la mise en oeuvre efficace de ces technologies est primordiale, mais malheureusement, il y a peu de bons exemples dans notre industrie", a affirmé Johan Nell, responsable mondial en amont du groupe de l’industrie de l’énergie chez Accenture. "Nous croyons que des solutions basées sur les problèmes opérationnels, et qui s’appuient sur une architecture simple et logique, sont le secret du succès."

"Pour garantir une information logique et une intégration des applications, l’industrie aura besoin d’une orientation rapprochée dans son domaine parmi les différents fournisseurs de solutions. Cette collaboration permettra aux sociétés en amont de rationaliser les processus opérationnels, d’incorporer des projets rapidement, et d’être plus mobiles et flexibles dans leurs activités d’amont", a déclaré M. Ferling.

De plus amples renseignements sur la méthodologie de l’étude 2010 sur les tendances informatiques en amont dans l’industrie pétrolière et gazière de Microsoft et d’Accenture, ainsi que les résultats complets, sont disponibles au http://www.microsoft.com/oilandgas.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz