Swatch se lance dans l’énergie verte

Le groupe suisse Swatch, qui reste le numéro un mondial de l’horlogerie, et le groupe énergétique helvétique ‘Groupe E’ ont annoncé fin août la création d’une holding pour le développement d’un système d’énergie verte dans les secteurs du résidentiel et de l’automobile. La holding devrait être cotée à la Bourse suisse.

Dans un communiqué, les deux entitées expliquent que l’objectif commun est "de développer, produire et mettre sur le marché des systèmes de production d’électricité basés sur la technique de l’hydrogène et des piles à combustibles".

Les écoles polytechniques fédérales Suisse, la société Hayek Engineering appartenant au fondateur de Swatch (Nicolas Hayek) mais aussi une "grande banque internationale" vont adhérer à ce projet d’envergure.

Par ailleurs, la firme Swatch a confirmé vouloir concevoir et commercialiser un véhicule écologique fonctionnant avec une pile à combustible à l’horizon 2010. Un investissement compris entre 12 et 18 millions d’euros serait nécessaire pour voir aboutir ce nouveau moteur, dont le coût de revient devrait être inférieur à 10 000 francs suisses (soit 6 000 euros environ).

 
(src : Swatch)
Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Swatch se lance dans l’énergie verte"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Bernard Royer
Invité

http://www.dcarbon.com vente licence de distribution. http://www.pollution-zero.com Rechedrche et developement.

wpDiscuz