Systaic primé à Batimat par son Système aéraulique

Lundi, le Prix BATIMAT D’OR 2009 du Concours de l’Innovation a été décerné à l’entreprise SYSTAIC France pour sa toute dernière innovation : le Collecteur Aéraulique Photovoltaïque.

Couplé à un système de pompe à chaleur, ce panneau Collecteur Aéraulique Photovoltaïque permet d’utiliser la chaleur produite par les panneaux photovoltaïques pour optimiser le fonctionnement de la pompe à chaleur. En été, l’air est utilisé pour l’eau chaude sanitaire et le refroidissement intérieur de l’habitation.


Description du système :

• Pour eau chaude sanitaire, chaufage ou rafraîchissement des espaces intérieurs
• Un système de pompe à chaleur utilise la chaleur résiduelle produite par le système photovoltaïque, en même temps que l’électricité, afin de produire de l’eau chaude sanitaire
• Utilisation de la chaleur résiduelle pour le réchaufement des pièces intérieures, selon la confguration de l’installation prévue
• En été, l’air est utilisé pour l’eau chaude sanitaire et le refroidissement intérieur de l’habitation
• Le système fonctionne grâce à deux ballons de stockage jumelés. Un ballon source en MCP et un ballon de process

L’air chaud dégagé par les panneaux photovoltaïques permet d’obtenir un COP de 6 avec ce type de raccordement de la pompe à chaleur, par rapport à un COP de 4 avec une pompe à chaleur raccordée de manière classique.

Systaic primé à Batimat par son Système aéraulique


Caractéristiques techniques :

• Unité énergétique SYSTAIC : Aéraulique
• Dimensions / poids : 1.045 X 1.045 X 80 mm, 17kg
• Pré-découpes d’usine si nécessaire
• Utilisation en complément des panneaux photovoltaïques pour la collecte de l’air chaud
• Absorbeur hautement sélectif, déposé par ‘coating’
• Eligible BAFA
• Mesure des performances par le RWTH Aachen

Systaic primé à Batimat par son Système aéraulique

 

La couverture énergétique SYSTAIC ne produit pas uniquement de l’électricité :

La couche d’air entre les unités énergétiques et le panneautage constitue en elle même une isolation thermique, mais en plus les grilles d’aération permettent à cet air de circuler pour refroidir les unités, et l’air chaud récupéré peut être réinjecté dans le processus de pompe à chaleur de l’habitation. Ainsi les calories créées par le fonctionnement du système photovoltaïque peuvent contribuer à la production d’une autre énergie directement exploitable dans le logement.

 

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Systaic primé à Batimat par son Système aéraulique"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

en PV et accessible aux particuliers, on a bien envie d’applaudir des deux mains… si (grincheux) le prix n’est pas trop élevé, ou plutôt si le retour sur investissement ne rallonge pas celui du PV “simple” Cogénération et/ou recyclage court et/ou éviter les gâchis et/ou encore plus de progès technologique dans le rendement, et là oui, on va débattre sur le nucléaire ‘sous entendu s’en passer, asinsi que des énergies fossiles. Bon, peutêtre que mes (futurs)  petits-enfants enverront la conséquence pratique. Ah non, c’est vrai, entre temps la Terre aura frit “comme dans une poële”, comme dirait M Rocard.

fredo
Invité

cette cogénération dans le cadre de l’intégré au bâti, où l’électrcité est en général entièrement revendue, est interessante. Mais en se faisant l’avocat du diable, peut-on continuer à bénéficier du tarif intégré avec un tel systême, qui revient en été à doper la productivité d’un panneau solaire en le rafraîchissant grâce à une électricité achetée au tarif normal?  A suivre…

wpDiscuz