Taxe carbone : inclure l’électricité ?

Michel Rocard rendra demain les conclusions de la Commission sur la contribution Climat Energie (CCE), dite taxe carbone. Dès lors, l’ancien Premier ministre a dévoilé certaines dispositions, et évoqué le problème de l’électricité.

La contribution Climat-Energie prévoit de taxer l’utilisation d’énergies fossiles à hauteur de 32 euros par tonne de CO2 émise. Elle serait ensuite relevée, pour atteindre 100 euros la tonne en 2030.

Ainsi les prix à la pompe devraient-ils voir une hausse de  7,7 centimes par litre pour le sans-plomb, et 8,5 centimes pour le gazole.

L’ancien Premier ministre estime que cette mesure rapporterait plus de 8,3 milliards d”euros, dont 4,3 à la charge des ménages. Cette somme serait en partie reversées aux foyers les plus modestes et aux entreprises les plus fragiles, sous forme d’aides indirectes ou d’aides ciblées (chèques transports).

Hier, Michel Rocard a exprimé son souhait de voir l’électricité prise en compte par cette mesure, afin de "dissuader la consommation d’énergie excessive en général". Une proposition qui n’a pas réuni de consensus : la secrétaire d’Etat au Développement Durable Valérie Létard a appelé à la "prudence", et plusieurs voix se sont élevées pour rappeler que l’électricité est déjà soumise à taxation via le système de quotas d’émissions au niveau européen. Par ailleurs, il apparaît difficile de distinguer l’électricité émettrice de carbone de l’électricité "propre".

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

26 Commentaires sur "Taxe carbone : inclure l’électricité ?"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

on veut bien mais pas trop… Soit on veut limiter la conso d’énergie en général, et l’électrcité en fait partie, et surtout en France, été comme hiver !, soit on s’obséde sur les seules énergies fossiles (et l’uranium qu’est-ce que c’est ?) et on fait une exception “culturelle” française. Le seul argument valable pour ne pas inclure l’électricité dans la future taxe est d’éviter la “double peine” quotas d’émissions / échanges de “droits” ET taxe

Ronald
Invité

La production d’électricité en France est essentiellement nucléaire et hydraulique donc n’émet pas de carbone. L’amélioration de l’efficacité des appareils qui consomment de l’électricité est la voie à suivre pour maitriser la consommation, pas la taxation carbone par ressemblance à d’autres énergies. 

christophe1007
Invité

Oui à une taxe CARBONE pour l’électricité, mais juste: calculée sur l’émission effective de CO2. Il pourrait y avoir une modulation, courant jour/nuit. Pour de abonnements de type TEMPO, chaque période devrait être affectée d’une taxe dépendant du prix carbone correct. Et bien sur alignement des taxes électricité sur les taxes des énergies concurantes(TVA, et autres).

christian
Invité
C’est le charbon, le gaz et le fioul qu’il faut taxer, à la source. D’ailleurs aucun n’est produit en France. D’ailleurs l’OMC vient de dire que ce n’est pas contradictoire avec ses règles. Les producteurs d’électricité achetant leurs fossiles à effet de serre seraient taxés et … répercuteraient sur le prix de vente (ou perdraient de l’argent), en fonction du moment où ils font tourner telle ou telle centrale,en fonction de l’abonnement… Et enfin le consommateur aurait un vrai choix à faire ! Ah oui, c’est vrai, on a voulu libéraliser sans libérer totalement les prix au consommateur, et en… Lire plus »
Jeff_carca
Invité
Aller au bout de la logique serai de taxer le kWh en fonction du bilan carbonne de son moyen de production. Cela ne sert a rien de se voiler la face, extraire le combustible, construire la centrale et l’exploiter a un cout carbonne important (toutes sources confondues) et nous savons l’evaluer ou presque (seul la “dépolution” des dechets radioactifs reste une inconnue car la technologie n’existe pas encore si ce n’est pour stocker les matériaux contaminés dans une limite d’une 50aines d’années). Sans oublier que la production de CO2 de jour ou de nuit est la meme, 1 tonne de… Lire plus »
renewable
Invité
Toute l’électricité doit être taxée, y compris les renouvelables. Il est important de prévoir une modulation, et donc de taxer à la source pour garantir cette modulation. Sans hausse de la fiscalité ou du prix de l’électricité, je ne vois pas comment on arrivera à faire prendre conscience de l’importance cruciale de faire des économies d’énergie. Le “bas” cout actuel de l’électricité nucléaire à conduit à la gabegie que l’on connait, avec parmi tant d’autres le suréquipement français en chauffage électrique au détriment de l’isolation et des chauffages d’origine renouvelable (géothermie, chaudière à granulés, solaire thermique, puits canadiens….). La volonté… Lire plus »
dede29
Invité

Taxons tout et pourquoi pas ceux qui ne consomment pas ?

Tartempion
Invité

  Taxer même les ENR…………. celle-là, il fallait l’oser ……………. !!!!!! Pour basculer du fossile aux ENR, il semblerait opportun de taxer tout ce qui est fossile pour que les ENR redeviennent compétitifs ……………………….. mais, si M. RENEWABLE a un cheminement intellectuel différent à nous démontrer, nous sommes en attente de ses arguments ……….. A vous lire ……

Dan1
Invité
Pour renewable : Vous dites : “Le “bas” cout actuel de l’électricité nucléaire à conduit à la gabegie que l’on connait…” Cette affirmation est fausse et je l’ai déjà démontré, il s’agit d’un mensonge régulièrement entretenu. La France n’a pas succombé à la gabegie énergétique grâce au nucléaire si on la compare aux autres pays européens et occidentaux. Certes, le chauffage électrique y est assez développé. J’ai d’ailleurs déjà fait un parallèle avec d’autre pays : Voici un extrait : Comparaison climatique Ma comparaison n’a pas de défaut scientifique car… elle n’est pas scientifique. Je voulais, simplement et sommairement, montré… Lire plus »
Morrissey
Invité

ah oui, et les centrales à charbon qu’edf remet en route en hiver pour faire face aux pointes dûe en partie au chauffage électrique, elles n’émettent rien elles…!?

Fred64100
Invité

Les menages francais sont dejà bien taxés tout ca pour compenser la taxe proffessionnelle sur les entreprises francaises. Et pourtant je suis commercant et quand on voit la consomation en règle générale qui est au plus bas en réalité. Je ne pense pas qu il serait judicieux a l h actuelle de faire subir une taxe a tout le monde y compris les ménage je préfere encore laisser cette taxe proffessionnelle et relancer la consomation. le fond du probleme n est pas taxe sur électricité ou pas électricité le fond est taxe carbone ou pas.

Matadore
Invité

j,ai changer mes fenetres donc credit d,impot mais non car je les ai poser moi meme et poutant j,ai conssomer moins de gaz donc moins de pollution alors ou est l,arnaque je remercie l,ump

Dan1
Invité
Pour Morrissey : La production électrique française (environ 550 TWh bruts par an) n’émet que 32 millions de tonnes de CO2 à cause notamment des centrales à charbon. Oui, mais à qui appartiennent ces centrales : EDF ? non pas toutes. EDF émet seulement 50 % du CO2 donc 18 millions de tonnes, le reste, c’est par exemple la SNET qui appartient à l’allemand EON. Enfin le vieux débat sur le chauffage électrique a été amplement développé dans d’autres articles et personnes ne peut prouver qu’il est horriblement nocif car  quand on ne se chauffe pas à l’électricité on utilise d’autres… Lire plus »
renewable
Invité
Je balayerai assez rapidement votre argumentation de défense de base du nucléaire sans chercher à polémiquer. Je ne cherche pas à dire que nucléaire=gaspillage, juste que nous avons une électricité nucléaire, pour tout un tas de raisons, à bas coût, et que cela n’incite pas à réduire sa consomation, à s’équiper de chauffage (eau/air) renouvelable et à isoler plus que correctement, point barre. Avec l’hydraulique en masse très bon marché, même combat, d’ou ma réponse à M Tartempion, oui il faut taxer les ENR. Pas celles qui ne sont pas encore “rentables” ou bon marché mais surtout celles qui sont… Lire plus »
Dan1
Invité
Le balayage d’un revers de main est facile, mais quand on veut être crédible, il ne faut pas affirmer des choses qui ne sont pas : le nucléaire en France n’a pas conduit à la gabegie, c’est prouvable, pas plus que le chauffage électrique n’a conduit à une débauche de dépenses énergétiques par rapport à des pays comparables. Si cela n’est pas, il ne faut pas l’affirmer ! persévérer sciemment dans l’erreur, c’est mentir. En France, la chasse au gaspi est arrivée à cause du constat simple que notre pays est mal doté en énergie primaire fossile. Et l’électricité, fût-elle nucléaire… Lire plus »
renewable
Invité
Mais bien sur, c’est prouvable! Alors comment expliquer que notre parc locatif est déplorable d’un point de vue de l’efficacité énergétique (ce qui est souvent le cas chez nos voisins européens également)? Si une taxe est prélevée sur l’électricité et utilisée pour améliorer la qualité du chauffage et de l’isolation (crédits d’impôts, TVA réduite, aide directe, subventions…) alors là oui, on pourra dire que le nucléaire ou l’hydraulique un peu moins bon marché conduisent à une réelle efficacité énergétique. Et tout à fait d’accord avec vous sur le rôle du fioul! Le problème reste le trop bas prix de l’électricité!… Lire plus »
Dan1
Invité
Tiens c’est nouveau, après avoir sans cesse affirmé le contraire ! Je n’ai aucun intérêt dans le nucléaire, je me borne à constater des faits et à combattre les mensonges. Il ne faut pas combattre la seule consommation électrique comme le mal absolu. Il faut regarder l’ensemble de la consommation énergétique. L’électricité supporte déjà 2 taxes (TLE et TVA) appliquées sur 7 rubriques au total : – TLE municipale à 8 % – TLE départementale à 4 % – TVA à 5,5 % sur abonnement – TVA à 19,6 % sur consommation – TVA à 19,6 % sur CSPE – TVA… Lire plus »
Pierrotb01
Invité

Tiens c’est bizare. Pourquoi ce titre perfide et largement améliorable “taxe carbone: inclure l’électricité”? Comme si l’électricité achetée par le consommateur et entreprise françaises n’éméttait pas: -85g eq C par kwh !+ 10% de pertes en ligne  (% controversé). -Et pour un usage de chauffage électrique cenviron 168g eq C + 10%

Pierrotb01
Invité

Erreur d’unité: eq CO2

Dan1
Invité
Pourquoi ne pas taxer l’électricité pour le CO2 émis ? La solution est simple, si on part d’une tonne de CO2 à 32 Euros, et que la production française d’électricité continue à émettre aux alentours de 32 millions de tonnes de CO2 par an, les entreprises françaises de productions d’électricité se verraient pénalisées d’environ un milliard d’Euros par an dont 500 millions pour EDF. Si on prend le cas d’EDF qui produit 484 TWh par an en France, cela reviendrait à augmenter en moyenne le prix du MWh de 1 Euros par rapport à un prix de vente sortie centrale d’environ 40 Euros (+… Lire plus »
Tho
Invité

Taxons, taxons, on sait faire cela très bien en France…Le pauvre peuple à son pouvoir d’achat qui se réduit comme peau de chagrin, (même en travaillant plus), les sociétés virent à tour de bras..Et nos anciens 1er ministres Roccard & Juppé (de l’ENA bien sûr) ont une petite mission (bien payée) pour nous inventer de nouvelles taxes qui s’additionnent au millefeuille fiscal…..Que font nos voisins Européens sur ce sujet ? Bientôt on va se faire taxer sur l’air que l’on respire, et donc sur le gaz carbonique que l’on rejette….On vit une époque formidable.

Gentil mouton
Invité
prenez un gouvernement qui a fait de gros cadeaux aux élites: bouclier fiscal, avantages … mais plus d’argent dans les caisses, comment en trouver? taxer les pauvres et les classes moyennes. On enrobe tout cela dans la lutte contre le réchauffement climatique et hop c’est parti. Sauf que pour aller bosser, beaucoups n’ont pas le choix, il faut prendre la voiture. autant d’argent en moins à la fin du mois. Mais il y a mieux, rocard propose aussi de taxer l’électricité. Depuis quand cette énergie rejette du co2? Depuis quand cela contribue t’il aux gaz à effet de serre. On… Lire plus »
Guydegif(91)
Invité
Pas très ”mouton” et surtout pas très ”gentil” le ”gentil eponyme” ci-dessus….! Je suis content que la proposition dont il est question ici de ”taxer l’électricité là où c’est justifié en fct de sa teneur Carbone voire GES !”, est signée M.Rocard, qui est du PS et de plus un ”sage”, car si c’était un UMP, les critiques fuseraient faciles ! C’est donc un avis qui n’est pas biaisé par une adhésion oui_iste à une cause sarkosienne captive ! Bien ! Il me parait légitime de taxer les pollueurs en fct de la ”dose” de pollution. Vrai partout ! Vrai ici ! Et… Lire plus »
Tartempion
Invité

Une taxe carbone, comme son nom l’indique doit s’appliquer à tous les produits rejetant du carbone fossile dans l’atmosphère …………………. y inclure les productions ENR serait contreproductif : comment voulez-vous, M. Renewable, guider les utilisateurs vers les ENR si elles sont taxées !   Il y a un cap de 10 à 15 ans à passer pour que les ENR s’incorporent correctement dans le marché,………………….. et d’ici là il faut les subventionner, mais de façon équitable …………….. Après, on en reparle, car effectivement les fossiles seront morts, ou en dernière phase ……………….

Bati
Invité
Je répond à Ronald qui n’a visiblement aucune compréhension des problèmes d’énergie. Se pemettre de dire des choses aussi stupide montre le degré de désinformation dans lequel vous êtes. Le Kwh électrique est très producteur de CO2 via son extraction, son transport et sa production. avons nous de l’uranium sur notre territoire? NON. Une taxe carbone sur l’électricité est bien sur une évidence afin d’arrêter de mettre des chauffages elec partout. Il faut ainsi financer l’isolation des bâtiments nuef et à rénové pour ainsi se chauffer au bois. En France le potentiel es considérable. Je travail dans les économies d’énergie… Lire plus »
Dan1
Invité
Pour Bati : Amalgame et n’importe quoi : Ce n’est pas parce qu’un kWh électrique en énergie finale est produit par 3 kWh thermiques dans la centrale (charbon, gaz ou nucléaire) que le contenu en CO2 est systèmatiquement plus élevé qu’une solution de combustion locale, ça n’a rien à voir directement. Pour connaître le contenu réel en CO2 d’une filière il faut faire une analyse complète des processus en sachant que ce contenu peut évoluer au fil du temps et des utilisations. Renseignez vous où donnez moi de très bons arguments, sachant que nous en avons abondamment discuté. Vous pouvez aussi vous… Lire plus »
wpDiscuz