Technip : contrat Subsea pour le projet Islay de Total

Technip annonce avoir remporté un contrat d’une valeur de plus de 70 millions d’euros auprès de Total E&P UK Limited, l’opérateur du champ gazier Islay, pour réaliser un projet clé en main(1) en mer du Nord britannique.

Le champ Islay est situé à 440 kilomètres au nord-est d’Aberdeen, par une profondeur d’eau de 120 mètres.

Le contrat mettra en œuvre la première application sous-marine de la technologie de conduite rigide à double enveloppe déroulable, chauffée par traçage électrique (ETH-PIP) de Technip. L’ETH-PIP vise à améliorer l’opérabilité des conduites sous-marines susceptibles d’être obstruées par la formation d’hydrates ou de dépôts paraffineux. L’application de cette technologie réduira l’investissement de départ et les coûts d’opération des champs ayant des conditions difficiles de niveau de débit. Le projet Islay est un projet pilote pour l’usage de cette technologie innovante, qui pourra être utilisée dans toutes les profondeurs d’eau.

Le contrat comprend l’installation de 6 km d’ETH-PIP, d’un ombilical de contrôle, de structures sous-marines, ainsi que la préparation du fond marin, incluant la conception détaillée, l’ingénierie et le management du projet.

Le centre opérationnel de Technip à Aberdeen (Ecosse) réalisera le contrat, avec l’assistance de la base d’assemblage d’Evanton (Ecosse) et des entités du Groupe Genesis Oil and Gas Consultants et Duco. Les opérations en mer devraient avoir lieu mi-2011 et seront effectuées par des navires de la flotte de Technip, dont le nouveau navire de pose Apache II et les navires de support de plongée Skandi Arctic et Skandi Achiever.

(1) Clé en main ou EPCI – ingénierie, fourniture des équipements, construction et installation.

(2) ETH-PIP – conduite rigide à double enveloppe déroulable, chauffée par traçage électrique : nouvelle technologie développée et qualifiée par Technip pour des applications en eaux profondes comme peu profondes, et qualifiée par Technip et Total pour des applications par de plus hautes températures. La mise en place de l’ETH-PIP améliorera ou permettra l’opérabilité dans certaines conditions de débit ou de température, quand les conduites sous-marines transportant des hydrocarbures sont susceptibles d’être obstruées par la formation d’hydrates ou de cire.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz