Technip deviendrait la cible d’une OPA hostile

"Les Echos" révèle ce matin que le groupe Technip pourrait être la cible d’une OPA hostile de la part de de l’italien Saipem en début de semaine prochaine.

Saipem est une filiale du groupe pétrolier italien ENI contrôlé lui même à 20 % par l’état transalpin. A chiffres d’affaires à peu près comparables (près de 7,5 milliards d’euros attendus cette année pour Saipem et 6,8 milliards annoncés pour Technip), l’italien est aujourd’hui valorisé à 8,4 milliards d’euros en capitalisation boursière contre 5,7 milliards d’euros pour Technip.

Le carnet de commandes de Technip confère au groupe une bonne visibilité avec près de 11 milliards d’euros à fin septembre. Cependant, la hausse du prix de l’acier pénalise le groupe et dans l’Onshore, Technip doit faire face à la concurrence des groupes d’ingénierie de pays émergents.

Le sujet Technip devient également politique car "Les Echos" indique qu’il sera au menu du traditionnel sommet entre les gouvernements français et italien, qui doit se tenir aujourd’hui à Lucques, dans le nord-ouest de l’Italie.

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz