Technip vise 10 milliards de chiffre d’affaires en 2012

Thierry Pilenko, Président-Directeur Général de Technip, a présenté jeudi le cadre stratégique et les objectifs 2010 du groupe d’équipement pétrolier.

Objectif : générer une marge opérationnelle de 8% en 2010, reposant sur une "croissance annuelle à deux chiffres des activités Subsea". Les activités Offshore et Onshore vise une marge opérationnelle de 6%.

Le Groupe table sur un chiffre d’affaires de 8,5 milliards d’euros en 2010, pour atteindre les 10 milliards en 2012.

Technip entend se recentrer sur son coeur de métier, l’industrie du pétrole et du gaz, et annonce :

  • Le développement des technologies et des savoir-faire en direction des « nouvelles frontières » : gisements en mer de plus de 3000 m de profondeur, développements arctiques, traitement des ressources non conventionnelles, méga-projets Onshore, réduction des émissions de CO2)
  • L’accroissement des capacités industrielles et navales intégrées (flotte, usines de production de conduites flexibles et d’ombilicaux), avec un programme d’investissement de près d’1 milliard d’euros d’ici 2010
  • La poursuite de l’expansion géographique au plus près des clients (notamment au Moyen-Orient et en Asie-Pacifique) et une présence renforcée au Canada (sables bitumineux) et en région arctique.

Le Groupe prévoit également la mise en place de quatre initiatives :

  • L’évolution du profil de risque dans l’Onshore, avec notamment une part accrue de contrats de service et des schémas contractuels adaptés à chaque projet,
  • Le renforcement des capacités d’exécution des projets, et un engagement à devenir la référence du secteur en matière de Qualité et de Sécurité
  • La mise en place d’une organisation opérationnelle clarifiée, pilotée par un Chief Operating Officer, avec six régions responsables des projets et des relations clients, une business unit intégrée en charge des actifs et des technologies propres au Subsea, et huit lignes de produits apportant leur expertise aux régions
  • Le développement des talents au niveau mondial, grâce notamment au déploiement de l’Université Technip, à un programme de « mentoring » et à de nouveaux dispositifs de reconnaissance de la performance individuelle.

Les objectifs affichés par le groupe n’ont visiblement pas convaincu les actionnaires, puisque l’action Tehnip a perdu 5,18% dans la journée de mercredi. Le titre affiche néanmoins une croissance de 23% depuis le début de l’année 2007.

 

 
(src: CP – Technip)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz