Enerzine

Technologie prometteuse du concentrateur photovoltaïque

Partagez l'article

La société SolFocus, une émanation du célèbre centre de recherche californien de Palo Alto (PARC), a installé en février 2008, une partie du premier réseau de concentrateur photovoltaïque (CPV)  en Castille espagnol.

Ce projet de centrale de 3MW situé à Puertollano est supervisé par l’Institut espagnol des systèmes photovoltaiques à concentration (ISFOC). SolFocus a commencé à installer dés octobre 2007, pour 200 kW de CPV sur les 500 kW recquis pour la première tranche. Chaque module CPV délivre une puissance de 6.2kW et les premières mesures affichées semblent dépasser les attentes espérées à ce stade du projet en terme de performances.

La technologie prometteuse du concentrateur photovoltaique

La technologie CPV combine sa propre conception optique réfléchissante composée de haute concentration avec l’efficacité des cellules solaires multijonctions.

 Chaque panneau SolFocus incorpore des unités faites de miroirs principaux et secondaires, d’éléments optiques non linéaires et de cellules solaires triplejonctions. Les miroirs principaux et secondaires concentrent l’énergie solaire 500 fois sur la tige solaire qui guide la lumière sur la cellule solaire ce qui est deux fois plus efficaces que la cellule en silicium classique.

La technologie CPVLe CPV utilise seulement 1/1 000 des matériaux actifs qui se trouvent sur le panneau solaire traditionnel. Plus de 95 % du système est composé d’aluminium et de verre, des matériaux faciles à fabriquer.

"Cette installation marque un pas de plus vers la commercialisation des technologies CPV", a indiqué le directeur général de l’ISFOC, le Docteur Pedro Banda.

"Nous partageons la conviction avec la direction de l’ISFOC que la technologie CPV aura un impact majeur dans la recherche du meilleur rapport coût-efficacité" a par ailleurs expliqué Pedro Ladrón de Guevara, le vice-président et directeur général de SolFocus Tracker Division en Espagne.

SolFocus s’oriente vers un déploiement commercial de leur technologie CPV à la fin de l’année 2008.

[DEVIS|14]
Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    5 Commentaires sur "Technologie prometteuse du concentrateur photovoltaïque"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Bolton
    Invité

    Génial !!! Mais quel est le rendement de la cellule ?

    Thonyd1986
    Invité

    Si le rendement est très bonne d’après eux, quelle est la durée de vie des cellules ?une cellule solaire classique dure environ 20 à 30 ans, je doute qu’en concentrant la lumière sur les cellules on obtiendra une telle durée de vie… dans le cas contraire, le CPV à un grand avenir devant lui

    Dan
    Invité

    Il me semble bien que la plupart des systèmes à concentration nécessitent un système de pointage du soleil (tracking) assez précis. C’est la raison pour laquelle, ce système n’est valable que pour les centrales industrielles en champ et non sur les toits. Cela capte mieux le rayonnement direct, mais pas le rayonnement diffus (50 % de l’énergie).

    pasnaif
    Invité
    On voit bien que les cellules « directes » sans concentration piétinent dans la réduction des coûts tandis que leur rendement stagne vers 15%. Une solution à concentration de 500 fois, en réduit d’autant le coût au kW crête tout en permettant de se payer le luxe de cellules à haut rendement utilisées sur satellites (35% de nos jours): De l’Or qui serait 500 fois moins cher devient moins coûteux que le gruyère au kg! Et en passant par un rendement doublé, ce sont les surfaces de miroirs qui seront coupées en deux. Alors tout ça vaut bien un peu d’acier, du… Lire plus »
    Jackie coltout
    Invité

    Ferme ta gueule,cette chose a une odeur assez noséabonde. Merci,au revoir. Jackie.

    wpDiscuz