Enerzine

Technologies propres : le Canada mise sur la Chine

Partagez l'article

Le Premier ministre canadien Stephen Harper a annoncé vendredi que le Canada investira dans 19 nouveaux projets de technologies propres dans le cadre du Partenariat Asie-Pacifique sur le développement propre et le climat, dont 14 projets seront exécutés en Chine.

Parmi les 19 nouveaux projets de technologies propres dans lesquels le Canada investit, citons la conception d’immeubles verts pour les collectivités, la recherche relative à l’énergie solaire et éolienne, de même que le dégasolinage des sites d’enfouissement. Ces projets visent à accélérer la mise au point et le déploiement de technologies propres dans les économies émergentes comme la Chine.

Pour se faire, quatre nouveaux bureaux commerciaux ont été officiellement ouverts. Ils sont situés dans des quartiers d’affaires qui connaissent une croissance rapide dans les villes de Nanjing, Qingdao, Shenyang et Wuhan. Deux autres bureaux commerciaux ont ouvert en septembre à Chengdu et Shenzhen, ce qui porte à onze le nombre de bureaux diplomatiques et commerciaux canadiens sur le sol chinois.
La Chine est le troisième marché extérieur du Canada et son deuxième partenaire au chapitre du commerce de marchandises. Elle représente la troisième économie mondiale en importance. On compte environ 1,3 million de Canadiens d’origine chinoise, et la Chine est la première source de nouveaux citoyens pour le Canada.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz