Enerzine

Tereos va créer une société dans les bioénergies

Partagez l'article

Le groupe Tereos a annoncé lundi son intention de créer Tereos Internacional, une nouvelle société regroupant sa filiale cotée au Brésil, Açucar Guarani (ACGU3) et ses actifs céréaliers en Europe (SYRAL, BENP, DVO et leurs filiales) ainsi que ses actifs canne à sucre dans l’Océan Indien.

la société nouvellement créée produira du sucre, des produits amylacés et de l’alcool, notamment pour l’industrie alimentaire ; elle produira également des bioénergies (électricité et bioéthanol).

"Au cours de la dernière décennie, Tereos est devenu un acteur majeur de l’industrie du sucre et de l’éthanol au Brésil et du marché de l’amidon en Europe. Aujourd’hui, en regroupant ces activités dans une nouvelle société ancrée à la fois au Brésil et en Europe, nous faisons un pas décisif pour accélérer notre stratégie de croissance. Ce regroupement nous permettra d’être un acteur clé dans les industries en rapide consolidation des ingrédients alimentaires et des bioénergies et nous permettra de conquérir de nouveaux marchés." a commenté Philippe Duval, Président du Directoire de Tereos.

Tereos Internacional qui aura son siège social à Sao Paulo, sera dirigée par André Trucy, ancien directeur général de Rhodia au Brésil et du producteur européen d’amidon Roquette.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    2 Commentaires sur "Tereos va créer une société dans les bioénergies"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Maurice.arnaud
    Invité

    « la société nouvellement créée produira du sucre, des produits amylacés et de l’alcool, notamment pour l’industrie alimentaire ; elle produira également des bioénergies (électricité et bioéthanol). » Son bioéthanol,première ou deuxième génération ? Ou alors,peut-être,un sous produit valorisable issu secondairement de la production des sucres, des produits amylacés,etc… Et non pas une production prioritaire du bioéthanol.

    Quentino213
    Invité

    pour ta question maurice, la seconde génération sera concerné (cf : le rapprochement avec la start-up DEINOVE mise en bourse le 17 dernier). après peut être qu’ils utiliseront le sucre qu’ils produisent pour faire du biocarburant, si ça rapporte plus que de nous nourrir… ^^

    wpDiscuz