Theolia acquiert les 500 MW de Maestrale en Italie

Vendredi 23 novembre, Theolia a pris possession de 100% du capital et des droits du développeur éolien en Italie Maestrale Green Energy, pour un montant de 5 millions d’euros auxquels s’ajoutera un complément de prix qui sera fonction du nombre de MW qui sera autorisé dans les trois prochaines années.

Le portefeuille de projets de Maestrale représentait, au jour de l’acquisition, 500 MW, annonce Theolia dans un communiqué.

Le producteur éolien français explique avoir attendu l’annonce des mesures incitatives mises en place récemment par le gouvernement italien avant de finaliser son acquisition, et ce, dans un pays considéré comme « fortement attractif ».

Jean-Marie Santander, Président Directeur Général de Theolia s’est exprimé en ces termes :

"L’acquisition de Maestrale Green Energy vient conclure les négociations avec les fondateurs d’un des développeurs éoliens de référence en Italie. Nous avons également attendu la concrétisation de mesures incitatives essentielles pour notre développement en Italie. Avec un tarif de rachat de l’électricité de 18 c€ le kWh, l’Italie devient l’un des pays les plus attractifs du monde."

"Grâce à cette acquisition, le portefeuille du Groupe Theolia va se renforcer de 500 MW. Je suis convaincu que Maestrale Green Energy va connaître le même développement que ses filiales Ventura en France et Natenco en Allemagne. Comme à chaque acquisition, le Groupe  Theolia apportera son appui industriel et financier pour accélérer la croissance organique de sa nouvelle acquisition. "

Maestrale Green Energy est l’un des développeurs éoliens de référence en Italie. Son siège social est situé à Milan où 8 personnes y sont salariées à plein temps. Les projets en cours sont :

  • 21MW en cours de construction (détenus à 47,9%)
  • 83 MW dont les permis sont attendus début 2008
  • 198 MW dont les permis ont été déposés
  • 198 MW à différents stades de développement

Selon les chiffres avancés par Theolia, fin 2007, 2 600 MW seront installés en Italie. Les objectifs gouvernementaux, en termes de capacité installée, sont de 6 600 MW pour 2010 et de 12 000 MW pour 2020.

Aujourd’hui les producteurs bénéficient d’une obligation d’achat de l’électricité produite pendant 15 ans à un tarif de 18 €ct le kWh (cf loi de finance 2008 approuvée par le Sénat le 15 novembre 2007 N° 1817) comparé au tarif (pour l’année 2007) de 8.36 €ct en France et de 8.19 €ct
en Allemagne.
Ces mesures font de l’Italie un des marchés les plus attractifs dans le monde.

 
(src : CP – Theolia)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz