TidalStream : des turbines sous-marines en eau profonde

D’une capacité installée comprise entre 2 et 10 MW, une compagnie britannique a développé un nouveau système qui permet de récupérer l’énergie des courants marins tout en surmontant les difficultés liées à la maintenance en mer.

TidalStream indique avoir conçu une plate-forme économique à flottabilité contrôlée capable de délivrer jusqu’à 10 MW de puissance.

Appelée Triton, la centrale possède entre 2 et 6 turbines immergées de 6 mètres de diamètre qui sont montées sur 2 colonnes flottantes et (sont) attachées à un socle qui repose à grande profondeur.

Selon les concepteurs du projet, le TidalStream «Triton» :

* est conçu pour résister à la force de l’eau dans toutes les conditions,
* est simple à installer, à entretenir et à enlever,
* permet de faire face aux réparations imprévues avec un temps minimal d’arrêt,
* peut être équipé jusqu’à 10 MW de capacité,
* fournit un système de turbine avec un bon rapport coût-efficacité-déploiement.

L’énergie des mers demeure l’une des principales sources en énergie renouvelable pleinement disponible. Par exemple, elle pourrait fournir jusqu’à 16 % des besoins du Royaume-Uni en électricité. Pour y arriver, il faut sans cesse améliorer le rapport coût-efficacité associé à un déploiement, ainsi qu’à une maintenance optimale.

TidalStream : des turbines sous-marines en eau profonde

Le "Triton" est un concept de turbine semi-submersible (SST) conçu pour être déployé dans les eaux profondes, jusqu’à 60 mètres, trop profond pour pouvoir assembler des turbines traditionnelles sur des tours. Ainsi, les turbines sont montées sur des longerons semi-submersibles attachés à des bouées, auxquels est associé un dispositif d’ancrage à travers un bras oscillant (voir les photos ci-contre).

TidalStream : des turbines sous-marines en eau profonde

"Dans les turbines traditionnelles, pour des tâches simples comme le remplacement d’un circuit imprimé ou d’un capteur, il faut stopper et enlever la turbine. En outre, des visites ont lieu plusieurs fois par an", a déclaré John Armstrong, fondateur de TidalStream. "C’est pourquoi une maintenance simple peut déterminer le succès d’une technologie marine, et les concepteurs du Triton se sont penchés prioritairement sur cet aspect".

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "TidalStream : des turbines sous-marines en eau profonde"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
1000 mille
Invité

sur la Garonne !

Guydegif(91)
Invité
Bonjour, OK, très bonne initiative de A.Juppé. L’hydrolienne montrée sur la photo est très similaire à la techno MCT (GB – actionnaire N=° 1 EDF Energy !) et permet de sortir de l’eau les 2 turbines pour la maintenance. Judicieux ! Il faut savoir qu’une telle hydrolienne MCT tourne et produit du jus depuis mai 2008 en GB ! On peut donc très bien adopter en //. YA+KA ! Fissa! Fissa! le temps et les GES pressent ! Planning? Calendrier ? Svp pas que effets d’annonce, du concret, une installation ASAP ! dans la Garonne et autres cours d’eau à… Lire plus »
Philou33
Invité

Quelles conséquences pour la faune et la “flore” des fonds marins ? Pour les courants marins plutôt “fragiles” n’y-t-il pas un risque de les perturber, voir plus, avec de tels systèmes ? en effet autant le vent est une résultante “instantanée” de différence de pression et/ou de température atmosphérique, autant les courants marins sont plutôt fixes à ce titre plus facilement perturbable selon moi. A+

wpDiscuz