Torchères pour nettoyer les réservoirs d’hydrocarbures

L’Institut des procédés de protection industrielle de l’environnement (ndlr: en Autriche) a conçu une méthode de nettoyage des cuves, tanks et réservoirs de grande taille servant au transport et au stockage du pétrole.

De fait, ces cuves sont régulièrement vidées, pour pouvoir être inspectées. Or les méthodes actuelles de nettoyage libèrent de grandes quantités d’hydrocarbures dans l’atmosphère, ce qui est inacceptable au regard du protocole de Kyoto sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, Werner Kepplinger et ses collègues ont imaginé employer une torchère brûlant les gaz émis (et en particulier le benzole) pour ne plus libérer que de l’eau et du gaz carbonique. Les firmes Rohrer et OMV les ont soutenu dans leur démarche.

L’appareillage développé est simple à mettre en oeuvre et mobile, de telle sorte qu’il peut être installé à l’intérieur même des cuves à traiter. Il s’avère par ailleurs économique, entre autres parce la chaleur générée par la combustion des gaz est récupérée pour chauffer les boues d’hydrocarbures et séparer les composés réutilisables de ceux à brûler. L’excédent peut être injecté dans des réseaux de distribution de chaleur.

Notons que le procédé fait désormais partie des bonnes pratiques recensées par l’Union européenne eu égard à la mise en oeuvre de la directive IPPC (‘Integrated Pollution Prevention and Control’/’Contrôle et prévention intégrés de la pollution’).

 
Cette information est un extrait du BE Autriche numéro 90 du 18/09/2006 rédigé par l’Ambassade de France en Autriche. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz