Toshiba confirme développer un mini-réacteur nucléaire

Difficile à croire… et pourtant : le constructeur japonais Toshiba développe actuellement un "réacteur nucléaire miniature". 100 fois plus petit, 100 fois moins puissant qu’un réacteur ‘standard’, il permettrait d’approvisionner de nombreuses régions isolées et de faire face aux pics de consommation en zone urbaine.

D’une taille de 20 mètres sur 6, soit 100 fois plus petit qu’un réacteur standard, il assurerait une puissance de 10 MW. Le système "4S", pour "Super-safe, Small and Simple" (super-sûr, petit et simple) est susceptible de fonctionner 30 ans sans nécessiter de ravitaillement. Un avantage qui garantit à la fois une rentabilité accrue et une plus grande sécurité. Le refroidissement du réacteur est assuré par une technologie au lithium-6.

Mis au point conjointement par le CRIEPI (Central Research Institute of Electrial Power Industry) et Toshiba, le 4S est avant tout destiné à répondre aux besoins de régions isolées, qui ne disposent pas de réseau d’approvisionnement fiable.

Ces mini-réacteurs pourraient également répondre à la demande spécifique de la consommation en environnement urbain : "De petits réacteurs modulaires, installés en zones urbaines telles que la baie de Tokyo, seront efficaces", "pour répondre aux pointes de consommation", expliquait Mitsuru Kambe, chef de l’équipe de recherche du CRIEPI à la BBC en 2001. Tout en reconnaissant que "le succès d’un tel réacteur dépend de l’acceptation du public, des services d’électricité et des gouvernements."

Le projet est, depuis 2007, en cours d’examen par la Commission de Régulation Nucléaire Americaine (NRC), pour une éventuelle commercialisation dans le courant de l’année 2010.

 

[ Voir aussi : Toshiba invente le réacteur nucléaire domestique, par Francis Rousseau]

 

 

 

Précisions importantes :

L’information concernant ce système 4S circule sur Internet depuis déjà plusieurs années, suscitant parfois l’incrédulité.

C’est pourquoi M.Francis Rousseau, auteur de nombreux articles sur Enerzine dont un concernant ce sujet, s’est chargé de contacter directement les services de Toshiba afin d’en vérifier la crédibilité. Nous l’en remercions et vous livrons les informations qu’il a pu recueillir :

Toshiba confirme bel et bien l’existence d’un tel projet, mais tient en effet à ce que soient faites certaines précisions.

D’une part, l’image qui accompagne souvent cette information sur internet , et qui associe une illustration du système 4S avec la marque Toshiba, un logo et le nom "micro nuclear" n’est pas reconnue par Toshiba.

D’autre part, Toshiba tient à préciser qu’elle "n’a rien à voir avec le réacteur "Rapid L" de 200 kilowatt qui est développé par le CRIEPI"

Afin que la transparence soit totale sur cette information qui a fait couler beaucoup d’encre, vous trouverez ci-dessous la réponse adressée à M.Rousseau en provenance du service communication de Toshiba, traduite par nos soins.

La rédaction

 


 

Cher M.Rousseau,

Bonjour, je suis Kaori Hiraki du cabinet de Communication de Toshiba Corporate.

Tout d’abord, nous reconnaissons qu’une recherche sur Google renvoie un grand nombre de références pour "micro nuclear reactor". Nombreuses d’entre elles utilisent le logo de Toshiba et l’image du système 4S, avec un nom inconnu, "micro nuclear",  une marque inconnue et une information douteuse.

Toshiba a tenté de remonter à l’origine de la confusion de l’information, mais nous n’y sommes pas parvenus jusqu’à présent. (En fait, Toshiba n’est pas la source de l’information.)

Juste pour votre information, je joins ci-après un aperçu du système 4S, NOTRE super-petit réacteur nucléaire de nouvelle génération, développé conjointement par Toshiba et CRIEPI :

———————————————

Le 4S (super-sûr, petit et simple [Super-safe, Small and Simple] ), développé conjointement par Toshiba et l’Institut Central de Recherche du secteur de l’industrie de Electrique (CRIEPI), un institut de recherche et développement japonais sur l’énergie électrique, est un nouveau type de système de génération d’énergie nucléaire très compact avec une puissance de sortie d’environ 10 Mégawatts (MWe).

Grâce à son design et son concept novateurs, le 4S peut fonctionner sans ravitaillement pas moins de 30 ans, ce qui permet de réduire largement les coûts d’exploitation et d’entretien tout en améliorant la sécurité de son fonctionnement.

Ces capacités placent le 4S en position d’offrir une solution alternative prometteuse pour la production, en vue de répondre aux besoins de populations géographiquement dispersées, dans des régions qui disposent de peu ou pas de capacités de transmission, et à une relativement petite échelle.

En 2007, Toshiba a engagé le processus d’examen préliminaire par le Commission de Régulation Nucléaire (NRC) américaine en vue d’en assurer la commercialisation.

La mise sur le marché du 4S est envisagée pour le milieu de l’année 2010

——————————-

Cela dit, malheureusement, il est encore prématuré, et nous ne sommes pas en mesure de fournir d’information détaillée à ce sujet, à ce stade, puisque l’examen préliminaire par la NRC du système 4S vient de commencer, et que l’on attend sa commercialisation pour le milieu de l’année 2010.

Je vous remercie une nouvelle fois pour votre requête et votre compréhension

Cordialement,
Kaori Hiraki
Toshiba Corporate communiqation Office

 


[Mail initial envoyé par M.Rousseau]

 

Titre : Dans le but de vérifier une importante information sur le Wrb

Bonjour,
Je suis le directeur en chef ddu web log Science et éthique, et Energies de la mer (France):

http://science-ethique.blogspot.com/

J’ai trouvé le 17 novembre 2007 sur le site Next energy News (http://www.nextenergynews.com/news1/next-energy-news-

toshiba-micro-nuclear-12.17b.html
)
l’information suivante :

" Toshiba Builds 100x Smaller Micro Nuclear Reactor"

Pourriez-vous s’il vous plait confirmer que la reference à l’article publié en aout 2001 sur le site de la BBC (http://news.bbc.co.uk/2/hi/science/nature/1504564.stm)  a un lien ou non avec le Projet Toshiba dont il est fait mention ?

En l’attente de votre réponse par e-mail

Cordialement

Francis Rousseau
Rédacteur en chef
Science et éthique

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Toshiba confirme développer un mini-réacteur nucléaire"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
geocari
Invité

Cela dit il est quand même vrai qu’un réacteur de plus petite taille serait mieux adapté aux besoins de pays / zones ne disposant pas d’un réseau de distribution adéquat. Ce serait un marché moins juteux, mais beaucoup plus large que celui des méga installations de 1600 MW et plus. L’UE n’est guère avancés sur ce marché, au contraire de l’afrique du sud par exemple, qui a judicieusement repris les brevets … allemands.

Briard
Invité

D’une taille de 20 mètres sur 6, soit 100 fois plus petit qu’un réacteur standard, il assurerait une puissance de 10 MWe . La mise sur le marché du 4S est envisagée pour le milieu de l’année 2010. Espérons que ce projet aboutira vraiment entre 2010 et 2020 .

lion
Invité

Toshiba a des références que n’a pas Hyperion. Il est vrai que les réacteurs de grandes puissances ne sont pas adaptés pour les réseaux électriques pas assez robustes de certains pays. Néanmoins, il est douteux que ces réacteurs qui seront beaucoup plus chers au MW installé puissent être utilisés pour satisfaire seulement des besoins de pointe car l’énergie produite serait trop coûteuse. Par ailleurs, la conurbation s’accentue dans le monde entier et le nombre de villes dépassant 10 millions d’habitants va rapidement s’élever rendant peut-être moins intéressant le recours à des unités de petite puissance.

Briard
Invité

Oui , sur bien des points vous avez raison , mais il restera quand même un nombre suffisant de gens relativement isolés à travers le monde (et même en france metropolitaine comme outre-mer) ou ces petits réacteurs combinés aux EnR (éoliennes , solaire) pourraient avoir des applications trés fonctionnelles même si un peu plus onéreuses … Attendons qu’ils soient commercialisés pour voir ce qu’il en sera vraiment car entre dire et faire …

Benjamin
Invité

une pousser de 10000g permertra de dercoler un humain a la vitaisse d un avion de chassse

Johny pi
Invité

Toshiba c’est des menteurs ils on couvert les fails dans fukushima c’est en partie de leur faute qu’il y’a eu l’accident car ils savaient 10 ans avant que ca allait arriver un jour ou l’autre Meme si c’est une bonne idée pour aidé les pays sans éléctrecité il faudra pas que ce soit eux qui les construisent

wpDiscuz