Toshiba hausse sa participation dans Westinghouse

Toshiba Corporation a l’intention de racheter toutes les actions actuellement détenues par Nuclear Energy Holdings, une filiale de l’entreprise américaine d’ingénierie Shaw Group, dans le but de porter sa participation dans Westinghouse de 67 % à 87 %.

En octobre 2006, Toshiba avait acquis une participation majoritaire dans Westinghouse. Depuis lors, Westinghouse a développé ses activités en remportant des marchés concernant des unités d’AP1000, le réacteur à eau sous pression nouvelle génération, aux États-Unis et en Chine.

Selon Toshiba, l’AP1000 devrait profiter de ses opportunités économiques croissantes à l’échelle mondiale dans les années à venir.

Il apparaît que malgré le séisme intervenu dans l’est du Japon en mars 2011, des pays comme les États-Unis, la Chine, le Royaume-Uni, l’Inde, le Brésil et des pays de l’Europe orientale, cherchent encore à soutenir une politique énergétique basée sur l’atome, un moyen selon eux de conserver ou d’atteindre une relative sécurité (voire indépendance) énergétique.

Même après le rachat des actions de Shaw Group, Toshiba et Westinghouse confirment que les trois entreprises allaient continuer à travailler étroitement ensemble afin d’exécuter les commandes d’AP1000 en cours aux États-Unis et en Chine comme prévu.

Bien que Toshiba tient à renforcer sa participation dans Westinghouse par ce rachat d’actions, la société reste ouverte à l’idée d’inviter la participation de nouveaux investisseurs dans Westinghouse, dans l’éventualité où Toshiba et de tels investisseurs partageraient une vision et une stratégie commerciale à long terme pour l’entreprise Westinghouse. Plusieurs sociétés ont déjà indiqué qu’elles étaient intéressées à investir dans l’entreprise.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Toshiba hausse sa participation dans Westinghouse"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Samivel51
Invité

Meme les japonais croient encore au nucleaire! C’est dire si Fukushima est loin d’avoir sonne le glas du nucleaire civil.

renewable
Invité

Effectivement, il faudra encore sans doute quelques autres accidents nucléaires et quelques années de plus de maturation des ENR pour que nos décideurs écoutent leur opinion publique

Bachoubouzouc
Invité

Comme d’habitude, attention avec les incantations à l’opinion publique : elle a été pour le nucléaire pratiquement tout le temps depuis le début du parc et elle pourrait bien le redevenir. Je vous vois mal alors continuer de demander que “nos décideurs écoutent leur opinion publique”

Samivel51
Invité

Quelle opinion publique? Les 60% qui veulent sortir du nucleaire, ou les 90% qui hurlent a chaque augmentation du prix de l’electricite? (Et donc les 30% qui croient encore au Pere Noel)

moise44
Invité

Ils font comme les allemands : “Nous ne voulons pas de nucléaire chez nous, mais pas de pb pour participer ailleurs” !

Dan1
Invité

Pas loin de chez nous, il y a aussi la prudente sortie de nos amis Suisses qui méritent l’attention :

Georges
Invité

Ne vous inquiétez pas pour Westinghouse (dont la seule activité est le nucléaire), les résultats sont très bon 🙂

wpDiscuz