Total convoite les ressources gazières en zone arctique

A l’occasion de son déplacement en Russie, le Groupe Total et la compagnie Novatek – 1er producteur indépendant de gaz du pays – ont signé 2 accords de principe en vue du développement de la coopération entre les deux entités.

Ainsi, avec une participation de 20%, Total deviendra le partenaire de référence du projet Yamal LNG lancé par Novatek, ce dernier conservant 51% de ce projet ; Ensuite, Total deviendra actionnaire de Novatek à hauteur de 12,08% avec l’objectif d’atteindre une participation à 15% sous 12 mois et à 19,40% sous 36 mois.

Le projet Yamal LNG vise à développer le champ de gaz à condensats de South Tambey, situé en zone arctique dans la péninsule de Yamal, qui recèle des ressources estimées à environ 44 trillions de pieds cubes de gaz (1 250 milliards de mètres cubes), en vue de la production de plus de 15 millions de tonnes par an de gaz naturel liquéfié (GNL).

Ce projet a été déclaré d’intérêt national par les autorités russes qui ont pris en 2010 plusieurs décisions visant à en favoriser la réalisation dans les prochaines années.

Il donnera accès pour Total (20%), sur la période de la licence, à des réserves prouvées et probables de l’ordre de 800 millions de barils équivalent pétrole (bep) et une production en plateau de l’ordre de 90 000 bep par jour qui sera atteinte dans les années 2020.

L’accord de coopération relatif au projet Yamal LNG fixe les conditions du partenariat sur le projet et prévoit de finaliser la transaction d’ici juillet 2011.

** Novatek assure environ 10% de l’approvisionnement du marché domestique russe. Sa production 2010 a été de 37,8 milliards de mètres cubes de gaz par an (750 000 bep par jour en incluant les condensats).

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz