Total découvre du pétrole dans l’offshore profond en Côte d’Ivoire

Le pétrolier Total a annoncé avoir prouvé l’existence d’hydrocarbures liquides en offshore profond, à l’ouest de la Côte d’Ivoire, via le puits d’exploration Saphir-1XB sur le bloc CI-514.

"Ce premier puits, foré sur une thématique de marge abrupte, met en évidence pour la première fois dans le bassin de San Pedro, zone d’exploration frontière de la Côte d’Ivoire, un système pétrolier efficace à huile légère. Nous allons maintenant évaluer ce résultat très prometteur et nous focaliser sur l’extension du prospect vers le nord et l’est", a déclaré Marc Blaizot, directeur Exploration du Groupe.

Situé par 2.300 mètres d’eau, Saphir-1XB est le premier puits foré sur le bloc CI-514. Il a atteint une profondeur totale de 4.655 mètres et a traversé une série réservoir de 350 mètres et une colonne d’hydrocarbures d’une quarantaine de mètres de pétrole.

Les données acquises dans le puits sont en cours d’analyse. Selon Total, elles permettront de définir le potentiel de la zone et le programme d’appréciation à venir. Total poursuit par ailleurs son programme d’exploration dans cette zone avec les forages de deux puits d’ici la fin de l’année sur les blocs CI-515 et CI-516.

Total découvre du pétrole dans l'offshore profond en Côte d'Ivoire

En Côte d’Ivoire, Total est également présent sur trois autres permis d’exploration (CI-100, CI-515, CI-516) situés en offshore très profond. Sur le bloc CI-100, opéré par Total, le Groupe poursuit ses travaux d’analyse suite à la découverte de pétrole réalisée en 2013 qui avait confirmé l’extension du système pétrolier actif déjà prouvé dans le bassin prolifique de Tano.

** Total E&P Côte d’Ivoire, opérateur, détient une participation de 54 % sur le permis CI-514 aux côtés de CNR International (36 %) et PETROCI Holding (10 %).

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Total découvre du pétrole dans l’offshore profond en Côte d’Ivoire"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité
Une découverte de plus qui con,firme que le “Peak oil” sera repoussé de quelques années au fur et à mesure que les explorations “en eau profonde” seront effectuées… à des coûts jugés “acceptables”, ce qui sera le cas tant que les pays producteurs “classiques” maintiennent des prix artificiellement élevés. pour la Cote d’Ivoire, ce ne sera profitable à long terme que si ce pétrole sert aux besoins du pays. Si par bonheur, ou par malheur, le gisement était suffisamment important pour que la CI devienne exportatrice, gare aux dérives ! Que cette découverte ne fasse pas plaisir à certains “anti… Lire plus »
jolastico
Invité

Et qu’est ce qui vous fait penser que les explorations en eau profonde suffiront à compenser la baisse de production des gisements “classiques” ?

wpDiscuz