TOTAL entre dans le projet GNL Brass LNG (Nigeria)

Total annonce l’acquisition de la participation de Chevron dans le projet de gaz naturel liquéfié (GNL) Brass LNG, dans le delta du Niger, à 90 kilomètres à l’ouest de Port Harcourt, au Nigeria. Total aura comme partenaires NNPC, Eni et ConocoPhillips.

La décision de développer les deux premiers trains de Brass LNG devrait être prise fin 2006 pour une entrée en production prévue en 2011. Dans sa phase initiale, le projet comporte deux trains de 5 millions de tonnes par an de GNL à destination, principalement, des marchés européen et américain. Il sera alimenté par les productions amont des partenaires et notamment Total à hauteur d’environ un tiers, soit approximativement 16 millions de mètres cubes par jour, sur une période de 20 ans au moins.

Ce nouvel engagement permettra à Total d’accélérer la mise en valeur de ses ressources gazières au Nigeria, qu’elles proviennent de ses participations à terre, de ses pôles offshore en cours de développement ou des blocs OML 112 et 117 dans lesquels le Groupe a récemment acquis une participation de 40 %. Total poursuit ainsi sa stratégie de croissance et de diversification de ses productions au Nigeria.

Cette participation vient en complément de la position de Total (15 %) dans NLNG, dont la capacité a été récemment portée à près de 18 millions de tonnes par an avec l’entrée en service début 2006 des trains 4 et 5. Un sixième train d’une capacité de 4 millions de tonnes par an est en cours de construction pour une mise en service prévue en 2007.

Total, acteur majeur du GNL dans le monde avec des ventes en part Groupe de 7,7 millions de tonnes en 2005, prévoit d’augmenter ses productions de gaz naturel liquéfié de 12 % par an en moyenne d’ici 2010. Le projet Brass LNG contribuera à la croissance et à la diversification du Groupe dans le GNL après 2010.

 
(src : CP – Total)
Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz