Total inaugure le gisement de Dalia en Angola

Le Directeur général de Total en présence du ministre du pétrole de l’Angola, ont inauguré jeudi dernier le gisement de Dalia, dans les eaux profondes de l’Angola.

Situé sur le prolifique bloc 17, sur lequel quinze découvertes ont été réalisées, Dalia est entré en production en décembre 2006. Sa production dépasse déjà 200 000 barils par jour et devrait très prochainement atteindre 240 000 barils par jour.

Le développement de Dalia, dont les réserves prouvées et probables sont estimées à près d’un milliard de barils, a représenté un investissement de plus de 4 milliards de dollars.

Le champ comporte 71 puits, dont 31 d’injection d’eau, 3 d’injection de gaz et 37 de production raccordés à neuf collecteurs. Le pétrole est remonté vers une unité flottante de production et stockage (FPSO) de 300 mètres de long et 60 mètres de large qui dispose d’une capacité de traitement de 240 000 barils de pétrole par jour et d’une capacité de stockage de 2 millions de barils.

Le bloc 17, situé à 135 kilomètres des côtes, par des profondeurs d’eau allant de 1 200 à 1 500 mètres, est le principal actif de Total en Angola.

Sonangol est le concessionnaire du bloc 17. Total E&P Angola, opérateur (40 %) a pour partenaires Esso Exploration Angola (Block 17) Limited (20 %), BP Exploration (Angola) Ltd. (16,67 %), Statoil Angola Block 17 AS (13,33 %) et Norsk Hydro Dezassete a.s.(10 %).

(src : CP – Total)
Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz