Total : la pollution au fioul gagne l’île d’Oléron

La fuite d’hydrocarbures survenue le 16 mars dernier dans la raffinerie Total de Donges (Loire Atlantique) a gagné les îles de Ré et d’Oléron, selon les résultats d’analyse.

Jeudi dernier, un laboratoire d’analyse brestois a confirmé que les échantillons d’hydrocarbures prélevés sur l’île de Ré "ne différent pas significativement" du fioul lourd échappé de la raffinerie Total. Dimanche et lundi, des coefficients de marées de 107 et 109 laissait craindre un élargissement des zones touchées par la pollution.

Le 16 mars, entre 100 et 450 tonnes d’hydrocarbures ont été déversées accidentellement, dont une centaine ont gagné l’estuaire de la Loire. Selon Total, la pollution a été provoquée par une "corrosion localisée exceptionnelle" d’une canalisation, ouvrant une fissure de 16 cm.

Contacté par l’AFP, Le président de la Ligue Protectrice des Oiseaux (LPO) a fait état de 200 oiseaux retrouvés morts, et 30 pris en charge pour des soins. La LPO envisage de porter plainte pour "préjudice moral et économique et peut-être préjudice écologique".

900 personnes sont actuellement mobilisées pour le nettoyage de l’estuaire de la Loire.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz