Total modernise sa raffinerie de Leuna

Total a décidé la construction d’une nouvelle unité de désulfuration d’une capacité d’un million de tonnes par an dans sa raffinerie allemande  de Leuna. Cette installation devrait entrer en service à l’automne 2009 et permettra de fournir le marché allemand en fioul domestique à basse teneur en soufre.

L’investissement s’élève à environ 120 millions d’euros. Il renforcera la performance de la raffinerie de Leuna, l’une des plus modernes d’Europe. D’une capacité de 11,4 millions de tonnes par an, cette usine, très convertissante, est capable de traiter des bruts à haute teneur en soufre, sans produire de fioul lourd.

Total cherche ainsi à moderniser son outil de raffinage:  la mise en service d’un hydrocraqueur de distillats à la raffinerie de Normandie fin 2006,  la construction de deux unités de désulfuration et de production d’hydrogène à la raffinerie de Lindsey (Royaume-Uni) ou encore les extensions de capacité de désulfuration réalisées ou en cours dans les raffineries de Feyzin, Flandres et Provence en France vont dans ce sens.

Outre la raffinerie de Leuna, Total possède également en Allemagne une participation dans la raffinerie de Schwedt. Le Groupe commercialise dans le pays environ 22 millions de tonnes de produits pétroliers et compte plus de 1000 stations-service.

Total est par ailleurs également présent en Allemagne au travers de sa branche Chimie.

 
(src: CP Total)
Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz