Enerzine

Total officialise son accord avec le Vénézuela

Partagez l'article

Après le décret de création de l’Entreprise Mixte PetroCedeño de novembre 2007, les autorités vénézuéliennes ont publié le 10 janvier 2008 le décret permettant le transfert, de Sincor à cette entreprise, des activités d´exploitation de brut extra-lourd dans la ceinture de l´Orénoque.

Total, la compagnie nationale vénézuélienne PDVSA et le ministère chargé de l´Energie et du Pétrole ont finalisé ce jour les textes prévus au protocole d´accord signé fin juin 2007 qui définissent les nouvelles conditions contractuelles qui régiront PetroCedeño ainsi que les modalités de transfert de Sincor à cette entreprise.

Selon les termes de ces accords définitifs, Total, qui détenait une participation de 47 % dans Sincor, devient actionnaire de PetroCedeño à hauteur de 30,323 %, aux côtés de PDVSA (60 %) et de Statoil (9,677 %).

Total recevra une compensation payée en pétrole pour le transfert de 16,677 % de sa participation à PDVSA.

Le projet Sincor, entré en production en 2000, comprend en amont le développement du champ de brut extra-lourd de Zuata, dans la ceinture de l’Orénoque, et en aval, la valorisation des bruts extra-lourds grâce à une unité de conversion en brut synthétique (upgrader), situé sur la côte, à Jose.

Le projet dispose d’une capacité de production de 200 000 b/j de brut extra-lourd correspondant à 180 000 b/j de brut synthétique.

La concession est prévue pour durer 25 ans.

Par ailleurs, Total dispose de particpations de 69,5% dans le projet gazier en production de Yucal Placer et de 49 % dans le bloc 4 d’exploration offshore de gaz de Plataforma Deltana.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz