Total poursuit sa stratégie GNL en Louisiane (USA)

Le terminal de regazéification de gaz naturel liquéfié (GNL) de Sabine Pass (Louisiane, dans le Golfe du Mexique), développé par la société Cheniere Energy, a été inauguré lundi 21 avril.

Le Groupe Total qui a réservé une capacité de regazéification de 10 milliards de mètres cubes par an à partir d’avril 2009, s’est "félicité de la mise en service de ce terminal".

Actuellement doté d’une capacité de regazéification de 26 milliards de mètres cubes par an, sa capacité sera portée à 40 milliards de mètres cubes par an après mise en service de la phase 2, en faisant ainsi le plus grand terminal GNL des États-Unis.

Après l’ouverture des terminaux GNL d’Hazira en Inde (2005) et d’Altamira au Mexique (2006) et avant les mises en service des terminaux de South Hook au Royaume-Uni et de Fos Cavaou en France, Total poursuit sa stratégie GNL en développant l’accès de ses productions aux principaux marchés gaziers mondiaux.

Total a conclu des accords qui lui procurent un accès à long terme à des capacités de regazéification de GNL sur les trois continents grands consommateurs de gaz :

  • l’Amérique du Nord (États-Unis, Mexique),
  • l’Europe (France, Royaume-Uni, Total étudie un projet de terminal en Croatie.)
  • l’Asie (Inde),

Cet accès diversifié aux marchés permet à Total de favoriser le développement de nouveaux projets de liquéfaction de gaz naturel, notamment au Moyen-Orient et en Afrique, tout en consolidant son propre portefeuille d’approvisionnement en GNL, comme l’illustrent des prises de participation récentes : au Nigeria dans le projet Brass LNG, en Australie dans le projet Ichthys LNG et au Qatar dans le projet Qatargas 2, ainsi que l’accord de coopération avec Gazprom pour l’étude du développement de la première phase du champ de Shtokman.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz