Total relance le champ d’Anguille, au Gabon

Total Gabon, filiale de Total, annonce le lancement du re-développement du champ d’Anguille

Le champ d’Anguille est situé à 20 kilomètres de Port-Gentil par 30 mètres de profondeur d’eau sur la concession de Grand Anguille Marine détenue à 100% par Total Gabon et régie par la Convention d’Etablissement qui a été renouvelée en juillet 2007 pour 25 ans.

Le champ d’Anguille, découvert en 1962, est entré en production en 1966 et sa production était en 2007 de 7 500 barils par jour avant le re-développement.

Ce projet de re-développement consiste à accroître le coefficient de récupération d’huile du champ de 13% à 23% grâce à l’augmentation des points de soutirage en particulier au Nord du gisement, à l’amélioration de la productivité des puits par fracturations hydrauliques et injection d’eau massive.

La première phase du re-développement est en cours s’appuyant sur les installations existantes et comprend le forage d’une douzaine de puits sur la période 2007-2008 ainsi que le dégoulottage des installations de surface associé.

Une deuxième phase est prévue sur 2009-2011 comprenant l’installation de nouvelles infrastructures en mer ainsi que le démantèlement de certaines unités de traitement obsolètes, la construction d’une usine à terre (génération électrique, traitement des fluides, compression gaz) et le forage d’une trentaine de puits supplémentaires.

Le projet permettra l’arrêt du torchage de gaz sur le champ d’Anguille à l’horizon 2011 et l’arrêt des rejets côtiers des eaux de production.

Le bénéfice du projet en terme de production est attendu dès 2008 avec un maximum de production supérieur à 30 000 barils par jour dans les années 2013-2014. Le montant des investissements associés au projet est évalué à 2 milliards de dollars pour des réserves prouvées et probables additionnelles d’environ 150 millions de barils. Le projet minimise par ailleurs les coûts opératoires grâce au recentrage de l’exploitation à terre.

Total Gabon est le premier opérateur pétrolier du pays avec une production totale opérée de pétrole brut représentant plus du tiers de la production nationale.

Présent depuis 1931, Total Gabon a participé à la découverte de plus de 80 % des réserves d’hydrocarbures du pays et a développé, à terre comme en mer, plus de 50 gisements au cours des 50 dernières années, la première production remontant à 1957. Depuis 2000, Total Gabon a lancé un important programme d’appréciation et de re-développement des champs existants visant à en améliorer la récupération et à en ralentir le déclin naturel. Le lancement du re-développement du champ d’Anguille concrétise l’un des plus importants projets de ce programme.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Total relance le champ d’Anguille, au Gabon"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Valmy
Invité

Je rappelle que nous consommons environ 85 millions de barils par JOUR (30 milliards de barils par an). En gros, cette brève nous apprend que d’ici 2013, Total Gabon sera capable d’assurer 0.000352 % de la consommation quotidienne, en imaginant qu’elle soit constante.

Mbolo
Invité

Total “présent depuis 1931” ! Anguille a été découvert au début des années 60 par la Société des Pétroles d’Afrique Equatoriale. Total ne s’est introduit au Gabon qu’après son absorption d’Elf en 1999.

wpDiscuz