Total renforce sa position au Yémen

Total annonce a signé un accord avec Korea National Oil Corporation (KNOC) pour une prise de participation de 30,875 % dans un bloc d’exploration à terre (bloc 70), au Yémen, dans la région d’Attaq, Gouvernorat de Shabwa.

Cet accord a été approuvé par le Ministère Yéménite du Pétrole et des Mines. Le bloc 70, d’une superficie de 1367 kilomètres carrés, se situe dans la partie sud-est du bassin de Marib, au centre du Yémen.

À l’issue de l’accord, Total en détient 30,875 % aux côtés de KNOC (30,875 %, opérateur), Samsung Corporation (19 %), Daesung Industrial Co. Ltd. (14,25 %) et Yemen General Corporation for Oil and Gas (5 %).

Des acquisitions de sismique 2D ont été réalisées en 2007, ajoute le communiqué du groupe et le forage d’un puits est en cours.

Total est le premier investisseur étranger au Yémen, cette prise de participation vient s’ajouter à celles réalisées récemment sur les blocs 69 et 71.

Le groupe pétrolier est présent au Yémen depuis plus de 20 ans. Il y est opérateur du bloc 10, permis d’East Shabwa, et détient plusieurs autres participations dans des blocs d’exploration et de production. Depuis 1997, le Groupe exploite le bloc 10 dont la production a franchi en début d’année le cap des 100 millions de barils.

Total est également leader du projet de Yemen LNG (39,6 %). Deux trains de liquéfaction, d’une capacité totale de 6,9 millions de tonnes par an, alimentés en gaz à partir de champs déjà développés et situés dans la région de Marib, au centre du pays, sont en cours de construction.

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz