Enerzine

Total renforce ses capacités au Texas

Partagez l'article

Total annonce que sa raffinerie de Port Arthur au Texas (Etats-Unis) a lancé un projet de construction d’un coker d’une capacité de 50 000 barils par jour, d’une unité de désulfuration, d’une unité de distillation sous vide et d’unités associées.

L’investissement s’élève à 2,2 milliards de dollars. Il mobilisera jusqu’à 2 200 personnes dans la raffinerie pour un démarrage prévu en 2011.

Ces nouvelles unités renforceront la capacité de conversion de l’usine tout en y augmentant les possibilités de traitements de bruts lourds à haute teneur en soufre. Elles ajouteront 3 millions de tonnes par an de gazole moteur à très basse teneur en soufre à la production actuelle du site, portant celle-ci à environ 12 millions de tonnes par an tous produits.

«Cette décision illustre notre stratégie d’investissement visant à améliorer l’efficacité et la compétitivité de nos grandes plateformes de raffinage dans le monde en réduisant en même temps l’impact environnemental de nos activités», explique dans un communiqué Michel Bénézit, Directeur Général du Raffinage et Marketing de Total.

Après l’hydrocraqueur de distillats mis en service en 2006 dans sa raffinerie de Normandie au Havre (France) et la construction en cours d’unités de désulfuration dans ses raffineries de Lindsey (Royaume-Uni) et de Leuna (Allemagne), Total poursuit ainsi l’adaptation de son outil de raffinage aux marchés.


Partagez l'article

 



          

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz