Enerzine

Total renonce à exploiter le GNL en Iran

Partagez l'article

Le groupe pétrolier Total juge "trop risqué d’investir en Iran" et annonce son retrait du projet de production de Gaz Naturel Liquéfié (GNL) de South Pars.

"Aujourd’hui, nous prendrions trop de risques politiques en investissant en Iran, parce que les gens diraient : ‘Total ferait n’importe quoi pour l’argent’ " s’est expliqué le PDG de Total Christophe de Margerie dansles colonnes du Financial Times.

Total était la dernière compagnie pétrolière à développer des projets en Iran, après le retrait, en mai dernier, des compagnies Shell et Repsol. Depuis la signature d’un accord en 2006, Total travaille au développement de la phase 11 du champ de South Pars, en partenariat avec la compagnie malaisienne Petronas.

Cette décision intervient alors que Téhéran a effectué des tests de missiles, dans un contexte de tension accrue entre l’Iran et Israël.

Concernant la pression exercée par Washington pour faire subir des sanctions économiques à l’Iran, Christophe de Margerie a réagi vivement :

"Vous mettez deux pays majeurs (L’Irak et l’Iran] en dehors du circuit, et là vous dites : "il n’y a pas assez de pétrole et de gaz" Comme c’est surprenant ! "

Voir aussi : Total pourrait faire les frais de la crise iranienne (19/09/2007)

 

 


Partagez l'article

 



                

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    1 Commentaire sur "Total renonce à exploiter le GNL en Iran"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Realiste
    Invité

    Que pourra Total s’il y a un Fatwa contre les multi nationnales Occidentaux en terme d’étouffement de l’Iran.Là Total ne pourra plus revenir même par Hasard.

    wpDiscuz