Total se fait indemniser par le Vénézuela

Total et Statoil ont obtenu 1,1 milliards de dédommagement pour avoir été contraints de céder une partie de leur participation dans le projet pétrolier Sincor.

Depuis 2006, Le Président vénézuelien Hugo Chavez oblige les entreprises pétrolifères étrangères à céder une participation d’au moins 51% à la compagnie nationale PDVSA.

Exxon Mobil et ConocoPhilips ont refusé l’accord et se sont vus sommées de quitter le pays.

Total et Statoil ont en revanche accepté de réduire leur participation dans le projet Sincor, tout en payant un droit de particpation au projet de 130 millions d’euros.

Total a ainsi réduit sa part de 47 à 30%, et Statoil de 15 à 10%. En compensation, le Vénézuela vient de leur accorder une indemnité de 735,3 millions de dollars pour Total, payée en pétrole, et de 234,7 millions pour Statoil, en numéraire.

Le projet Sincor, rebaptisé Petro Cedeno, devrait produire 200 000 barils par jour.

 

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz