Total veut sauvegarder ses activités pétrochimiques

Total Petrochemicals France annonce la suppression de 300 postes sur les sites de Gonfreville et de Carling sans licenciement en France d’ici 2011. La filiale de Total a présenté un projet industriel visant à sauvegarder ses activités pétrochimiques en France lors du Comité Central d’Entreprise (CCE) qui s’est tenu le 12 septembre à Paris.

Ce projet est présenté comme indispensable à la pérennité de Total Petrochemicals France et plus particulièrement à celle de son activité styrénique (styrène et polystyrène) menacée par des surcapacités croissantes et une demande européenne atone.

Ce projet industriel a pour ambition d’améliorer la résistance de Total Petrochemicals France notamment en période de basse conjoncture. Il serait soutenu par des investissements importants d’environ 400 millions d’euros sur les deux sites industriels concernés, Gonfreville (320 millions d’euros) et Carling (80 millions d’euros).

Les activités seraient repensées et modernisées dans un souci de performance accrue :

  • Au coeur du projet, l’activité styrène serait redimensionnée et modernisée. La production européenne de styrène serait concentrée à Gonfreville et sa capacité de production portée à 600 kt/an.
L’unité de Gonfreville deviendrait ainsi la plus grande et la plus performante d’Europe. A Carling, l’unité de styrène serait arrêtée avec pour conséquence la fermeture du plus petit des deux vapocraqueurs.

Par ailleurs, une ligne de polystyrène de Gonfreville, déjà à l’arrêt, serait définitivement fermée, les cinq autres lignes de Carling et de Gonfreville étant consolidées

  • L’activité polyéthylène serait réorganisée pour acquérir une position concurrentielle durablement compétitive. A Gonfreville, les productions de polyéthylène basse densité et EVA* seraient réaménagées. A Carling, les actions de fiabilisation seraient poursuivies.
  • Les infrastructures logistiques et ferroviaires des deux sites seraient aménagées pour améliorer les performances en termes de sécurité et d’environnement grâce à des investissements importants de l’ordre de 60 millions d’euros.
(src : total)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz