Enerzine

Transport maritime : Tsuneishi lance un vraquier Aeroline, écoperformant

Partagez l'article

La compagnie Tsuneishi Shipbuilding a lancé un navire de charge destiné au transport de marchandises solides en vrac, (ou vraquier) conçu pour mieux résister au vent et doté d’autres nouvelles technologies permettant d’accroître de 20 % le rendement du carburant.

Le spécialiste nippon des chantiers navals a en effet mis sur le marché le "TESS64 AEROLINE", un vraquier de type D/W 63.700 mt équipé de la nouvelle technologie Aéroline permettant de réduire la résistance au vent.

Bien qu’il couvre pratiquement les modèles de navigation des vaisseaux TESS58, qui sont les plus grands de la série TESS (Tsuneishi Economical Standard Ship) HANDYMAX Series qui compte aujourd’hui plus de 300 bateaux, ce nouveau modèle mesure 10 mètres de plus, ce qui permet d’augmenter le poids mort à 60.000 tonnes et ainsi d’offrir une plus grande efficacité du transport.

Ce type de vraquier est le premier conçu par Tsuneishi Shipbuilding pour naviguer dans un faible tirant d’eau, tout en respectant de l’environnement.

Aéroline est un procédé permettant de réduire la résistance au vent tout en alliant une conception aux angles arrondis avec une nouvelle forme fuselée de l’étrave avant du vaisseau. Le tout offre au final une réduction de 10 % de la résistance au vent. L’étrave avant du bateau a été arrondie, ce qui confère au bateau une forme élégante et aérodynamique.

Transport maritime : Tsuneishi lance un vraquier Aeroline, écoperformant

Conçu pour une faible consommation en carburant, le "TESS64 AEROLINE" est non seulement doté de la nouvelle technologie AEROLINE, mais également des hélices TOP-GR (Tsuneishi Optimized Propulsive Gear), qui autorisent une réduction des vibrations et une meilleure propulsion, et du FAIS (Fresh Air Intake System) qui accroît le rendement du carburant du moteur grâce à une prise d’air froid directement de l’extérieur.

En élaborant une forme de coque avec une étrave droite mais offrant une faible résistance, le rendement du carburant a été accru en intégrant des technologies exclusives d’économie d’énergie et un moteur contrôlé électroniquement, ce qui a permis une augmentation de 20 % du rendement du carburant par rapport aux modèles TESS58 conventionnels.

En outre, la conception du "TESS64 AEROLINE" a fait la part belle aux performances dans des conditions maritimes réelles (vitesse de fonctionnement réelle à pleine charge). Avec un bon rendement même à pleine charge, le "TESS64 AEROLINE" offre un faible tirant d’eau conformément aux restrictions portuaires, et il est en mesure de transporter des charges de fret encore plus élevées : capacité de transport de 79.000 m3.

Spécifications :

► Type : Vraquier de type D/W 63,700mt
► Longueur : Moins de 200 mètres
► Largeur : 32,26 mètres
► Profondeur : 18,60 mètres
► Tirant d’eau à charge pleine : 13,30 mètres
► Poids mort : 63.700 tonnes métriques
► Moteur principal : MAN B&W 6S50ME-B9.3
► Capacité de charge : 79.000 m3


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    1 Commentaire sur "Transport maritime : Tsuneishi lance un vraquier Aeroline, écoperformant"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Pastilleverte
    Invité

    Après l’aérien et le transport terrestre, il était temps que le transport maritime se penche sérieusemet sur les réductions de consommation de carburants, que ce soit dans l’aéro/hydro dynamisme, la propulsion, les moteurs etc etc. N’oublions pas que la consommation de carburants du transport maritime représente presque 3 fois plus celle de l’aérien, et qui dit conso d’hydrocarbures, dit émissions de CO2 dans les mêmes proportions (à peu de choses près) Donc bravo aux japonais.

    wpDiscuz