Trêve hivernale : “l’énergie, un produit de première nécessité !”

En France, 11 millions de personnes subissent la précarité énergétique qui résulte de la combinaison de trois facteurs principaux : "la vulnérabilité des ménages engendrée par la faiblesse de leurs revenus, la qualité thermique déficiente des logements et le coût de l’énergie (gaz, électricité, fioul)."

Selon la Fédération Nationale Mines Energie (FNME-CGT), c’est sur ces 3 facteurs qu’il faudrait agir pour éradiquer la précarité énergétique. Pour la FNME, la conduite des politiques d’austérité en France est d’autant plus inquiétante car il n’y a aucune visibilité sur la part du budget 2016 de l’Etat qui sera consacrée au financement du Chèque Energie qui devrait remplacer à terme les tarifs sociaux.
 
Et d’ajouter, "la réduction des déficits se traduit par un désengagement financier de l’Etat auprès des collectivités locales avec comme conséquences immédiates des fermetures de services publics, des restrictions d’accès aux Centres Communaux d’Actions Sociales (CCAS), des suppressions de postes, d’acteurs de la médiation sociale qui jouent un rôle important dans la détection des personnes en précarité énergétique et des organismes sociaux nationaux qui voient se détériorer la qualité de leur accueil et de leur accompagnement des bénéficiaires."

La FNME-CGT propose au final que l’électricité et le gaz soient reconnus comme produits de première nécessité bénéficiant d’une TVA à 5,5 % sur les kWh, et non pas à 20 % comme un produit de luxe.

Elle souhaite également un plan gouvernemental à la hauteur des enjeux concernant la réhabilitation des logements privés et publics, collectifs et individuels, ainsi que le maintien des tarifs régulés d’électricité et de gaz pour les usagers particuliers, le maintien des tarifs sociaux pour l’électricité et le gaz, avec une augmentation significative de leurs montants afin de répondre efficacement au droit à l’accès à l’énergie, droit fondamental pour la vie, la suppression de la taxe CSPE (Contribution au Service Public de l’Electricité) et de la CTSS (Contribution au Tarif Spécial de Solidarité pour le gaz) pour tous les bénéficiaires de tarifs sociaux TPN, TSS et futur Chèque Energie.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Trêve hivernale : “l’énergie, un produit de première nécessité !”"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Verdarie
Invité
Seules les sociétés démocratiques offrent l’accès à la dignité pour tous. Travailler pour la société c’est donner le pouvoir d’être digne. Etre digne c’est pouvoir assurer ses besoin par son travail. Travailler c’est améliorer la vie de la société. Entreprendre c’est prendre des risques. Si le risque est sans intérêt, plus personne ne risque rien! La démocratie c’est du travail pour tous,la possibilité de s’enrichir par son travail, des entreprises prospèrent qui embauchent et payent bien leurs salariés afin qu’ils puissent payer leurs impôts et leur conso ! Et pas le contraire! C’est à dire, un état qui s’approprie les… Lire plus »
wpDiscuz