Trois technologies propres doubleront leur part de marché dans 10 ans

Selon une étude** publiée mercredi par la société de conseil et recherche en énergies propres Clean Edge, l’année 2012 aura été marquée par un contexte difficile pour les énergies et technologies ‘propres’.

Toutefois, le solaire, l’éolien et les biocarburants ont battu un record en termes de déploiement, grâce à la combinaison des prix restés bas, et de l’augmentation de projets prometteurs dans ce type de technologies. A contrario, le revenu global n’a évolué que de +1% (188,2 à 190,41 milliards d’euros entre 2011 et 2012), la baisse rapide des prix du photovoltaïque notamment explique cette faible augmentation.

Les biocarburants (production globale et le prix de gros de l’éthanol et du biodiesel) ont atteint 73 milliards d’euros, soit une augmentation de 9,2 milliards d’euros. La production globale de biocarburants a cru de 106 milliards de litres à 143 en 2012.

Le parc éolien (nouvelles installations et coûts) a augmenté de 55 à 56,6 milliards d’euros entre 2011 et 2012, tandis que la capacité globale a cru de 44,7 GW (gigawatts) en 2012, un record mené par l’addition de plus de 13 GW en Chine et les Etats-Unis, et 12,4 GW additionnels en Europe.

Le photovoltaïque (modules, composants des systèmes et installations) a été réduit de 70 à 66 milliards d’euros entre 2011 et 2012. Alors que le revenu du photovoltaïque a fondu de 19%, les installations globales ont atteint 30,9 GW, un nouveau sommet. D’autre part, il y a cinq ans, le photovoltaïque était installé à environ 5,3 euros par watt-crête, aujourd’hui il atteint environ 1,9 euro au niveau global.

Trois technologies propres doubleront leur part de marché dans 10 ans

Clean Edge estime que ces trois secteurs vont doubler leur part de marché dans une décennie, passant ainsi de 191 à 329 milliards d’euros entre 2012 et 2022.

Les investissements de capital risque dans des sociétés de technologies propre aux Etats-Unis n’ont atteint que 3 milliards d’euros, soit une chute de 26% par rapport à l’an dernier, selon des données fournies par Cleantech Group. Ce déclin coïncide avec une réduction globale de l’investissement de capital risque. Les investissements en technologies propres représentent toutefois presque un cinquième de toute l’activité de capital risque aux Etats-Unis.

"L’année 2012 a été une année de grande incertitude pour les marchés des énergies propres : de nombreux investisseurs se sont retirés et en même temps, ces énergies et ces technologies sont revenues sur le devant de la scène en raison des perturbations climatiques de plus en plus fréquentes", a déclaré Ron Pernick, directeur général de Clean Edge. "Cependant, il y a une leçon importante à tirer : les investisseurs et l’industrie vont se concentrer à court et à moyen terme sur le déploiement de ces énergies."

En effet, le secteur tout entier semble se concentrer sur le déploiement, comme le montrent les décisions de financement des investisseurs en énergies traditionnelles.

Au début de 2013, l’une des filiales de Warren Buffett, MidAmerican Energy Holdings, a étendu son portefeuille sur le solaire avec l’acquisition de l’Antelope Valley Solar Projects dans le sud de la Californie pour 1,5 milliards d’euros, tandis que Google a investi 153 millions d’euros dans un projet éolien au Texas, ce qui porte à 2 GW ses acquisitions en projets solaires et éoliens. En janvier 2013, le groupe Avis Budget a également annoncé son intention de débourser 385 millions de dollars afin d’acheter le système de partage de voitures ZipCar.

Enfin, le rapport met en évidence 5 tendances globales qui devraient structurer les marchés des énergies propres (CleanTech) dans les années à venir :

1. Les Smart Devices et le phénomène Big Data vont ouvrir plus d’opportunités aux usagers, ouvrant ainsi un nouveau chapitre dans l’efficacité énergétique.
2. La production solaire décentralisée devient mature
3. Pour ce qui concerne les voitures électriques, les technologies micro-hybrides permettront de grandes économies sur la consommation de carburant
4. La géothermie est amenée à se développer, aux Etats-Unis comme ailleurs
5. La biomimétrie fera son apparition dans les énergies propres.

** le rapport est téléchargeable gratuitement ici

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Trois technologies propres doubleront leur part de marché dans 10 ans"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Herve
Invité

Fusse-t-il que ces Technologies associées à tous les équipements necessaires à leur bon fonctionnement soient réelement “propres”…

gp
Invité

j’espère que l’ensemble des techno autour du solaire vont voir leur pdm multiplier par beaucoup + que 2 en 10 ans faute de quoi, le pétrole, le gaz et le charbon continueront à hanter notre quotidien pour qlq décennies encore, même en Europe!

Sicetaitsimple
Invité

En effet, un CA qui double en 10 ans, ça fait en gros une croissance de 7%/an… C’est pas avec ça qu’on va faire beaucoup de transition énergétique, ou alors elle sera très régionale.

Dan1
Invité
Je me permets de rappeler le graphe que vous aviez évoqué à propos de KING COAL : Fin 2011, les Chinois étaient déjà presque 4 milliards de tonnes de charbon électrogène par an (les milliards dont on ne parle jamais !) . Et là, ce n’est pas toute l’énergie (loin s’en faut). Tout ce que nous pouvons attendre au niveau mondial, c’est un ralentissement de l’augmentation des FOSSILES grace aux EnR et rien de plus. Les Chinois ont investi massivement dans des centrales charbon et ça m’étonnerait qu’ils les ferment demain. En revanche, en Europe, avec un peu moins de… Lire plus »
Sivetaitsimple
Invité

Je vous sens séduit par le discours de notre Ministre…. Une petite précision qui ne change pas grand chose: il y a certainement un peu de “steel coal” (consommation de la sidérurgie) dans les 3,8 Milliards de tonnes de nos amis chinois, pas que de l’électrogène, et par ailleurs ce doivent être des “short tons”. Mais ça ne change rien au ratio.

Dan1
Invité

Vous avez raison, c’est des short tons, je vous laisse apprécier le graphe animé de l’essor du charbon en Chine, à mon avis en ce moment ils sont déjà à 4 milliards : On dirait des énergies renouvelables !! La short équivaut à 2 000 livres, c’est à dire 907,18 kg. Donc, les 3 827 millions de short tons équivalent à 3 471 millions tonnes métriques, soit approximativement 3,5 milliards de tonnes par an. Mais, comme vous le dites, ça change rien.

wpDiscuz