Turbine à gaz et lave-vaisselle font bon ménage

Dans le cadre de la première édition du Prix de l’innovation en matière de climat et d’environnement attribué par le Ministère fédéral de l’environnement allemand et la Fédération de l’industrie allemande (BDI), le Groupe Siemens s’est fait remarqué en terminant en tête dans 2 des 5 catégories.

Siemens Energy s’est classé premier de la catégorie « Produits et services verts » grâce à sa turbine à gaz, tandis que BSH Bosch und Siemens Hausgeräte GmbH a remporté le premier prix dans la catégorie « Innovation pour la protection du climat – produits et services » avec le premier lave-vaisselle à utiliser des minéraux permettant d’accélérer le processus de séchage.

Concernant la turbine à gaz, cette dernière mesure plus de 13 mètres de long et 5 mètres de haut, elle pèse 444 tonnes, soit davantage que le plus gros avion commercial au monde. A elle seule, la turbine à gaz produit 370 MW d’électricité. Une fois associée à une turbine à vapeur, la production atteint près de 570 MW, soit une puissance suffisante pour répondre aux besoins d’une ville de quelque 3,4 millions d’habitants – l’équivalent de la population de Berlin.

Selon Siemens, "la centrale établit ainsi un record mondial avec un rendement supérieur à 60 %, entraînant des effets bénéfiques à la fois pour l’environnement et pour le climat : toute nouvelle centrale de ce type émettra chaque année 700 000 tonnes de CO2 de moins que la moyenne des centrales électriques à travers le monde. Cela représente une réduction égale au total des émissions de 350 000 voitures parcourant 15 000 kms dans l’année".

Concernant le lave-vaisselle speedMatic, la nouvelle technologie à base de zéolite permet d’augmenter considérablement le rendement tout en consommant 20 % d’électricité de moins que les lave-vaisselle les plus économes du marché actuel », précise Kurt-Ludwig Gutberlet, patron de BSH Bosch und Siemens Hausgeräte.

La technologie du lave-vaisselle utilise la zéolite, minerai de la famille des aluminosilicates présentant une surface très importante, une structure poreuse, et la propriété d’absorber de l’eau tout en s’échauffant. Il en résulte un cycle de séchage beaucoup plus rapide et plus efficace. Même l’eau qui s’accumule habituellement dans le rebord des récipients et des boîtes en plastique est séchée en quelques secondes par l’air chaud que dégagent les billes de zéolite. Lors du cycle de lavage suivant, tandis que le lave-vaisselle monte en température, le minerai se régénère en libérant l’eau qu’il a stockée.

Des projets sont aujourd’hui à l’étude afin d’utiliser cette technologie non seulement dans les lave-vaisselle haut de gamme, mais aussi dans les modèles de gamme moyenne.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Turbine à gaz et lave-vaisselle font bon ménage"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
zelectron
Invité

La zeolite a la fâcheuse manie du fait de sa microporosité de se boucher rapidement avec les moindres micro-particules et résidus du nettoyage,  je crois qu’il s’agit là d’une vraie fausse bonne idée mais ça fait avancer le chimimillilibli bref la science!

1000 mille
Invité

boucher une turbine à gaz de 370 MW (sans compter la parite classique à vapeur) combien faut-il de tonnes de Zéolithe ou de charbon actif ?

Denlaf
Invité

À première vue celà semble une réalisation intéressante. Bien entendu, il faudrait en savoir plus au sujet des coûts de construction, d’opération et d’entretien. La production en co-génération à aussi grande échelle est une excellente idée. Un rendement de 60% ce n’est pas rien, surtout comparé aux centrales thermiques au charbon (autrement polluantes). Faudra voir, mais pour l’instant, si on compare la puissance de cette turbine à gaz à une centrale thermique au charbon (640MW) ou à la centrale hydroélectrique d’Hydro-Québec située à Carillon (752 MW : moyenne),on ne peut qu’y voir des points positifs.

Sicetaitsimple
Invité

Le top, ce serait de faire un lave-vaisselle avec une micro turbine à gaz embarquée qui chaufferait l’eau tout en fournissant l’électricité nécessaire au fonctionnement du lave-vaisselle…. A part ça, je remarque que les fournisseurs de turbine à gaz commencent à prendre comme le solaire ou l’éolien l’habitude de parler en alimentation de foyer/d’habitant moyen (570MW pour 3,4Millions d’habitants….). Avec 15000MW installés, l’allemagne est exportatrice , à ce compte….Trouvez l’erreur….Il ne fait pas bon être industriel (ou artisan, ou commercant, ou utilisateurs de la SNCF, ou tout autre ) aujourd’hui. On va bientôt nous couper le courant!

Dan1
Invité
Les gaziers commencent à dériver vers la COM de COMmerciaux de bazar. Effectivement, nous vivons dans un monde étrange où des gens de plus en plus instruits essayent aux forceps de faire prendre des vessies pour des lanternes à leur concitoyens. Cela nécessite une dépense d’énergie faramineuse pour mettre au point la communication. Ils ne sont pas adeptes de Négawatt, mais bien plutôt de Mégawatts !   Enfin n’hésitont pas à jouer avec leurs armes et affirmont haut et fort que le nucléaire alimente 189 millions de français !!   Et tanpis si on est obligé de procéder à des naturalisations massives… Lire plus »
1000 mille
Invité

laissez surtout pas impréssionner par un lave-vaisselle à gaz nucléarisé à Turbot- Kompressor . si vous êtes mariès : utilisez bobonne(la votre ou celle du voisin) si vous n’êtes pas mariès : utilisez vos tickets restaurants

Dan1
Invité

Dans ce domaine vous excellez : Si nucléaire et consommation française était surdimensionné d’un facteur 4, expliquez moi quel grand pays industrialisé de plus de 60 millions d’habitants fonctionne avec 4 fois moins de consommation (et au passage production) ? Et accessoirement quand le nucléaire ne fait pas 80 % de la production-consommation avec quoi est fabriquée l’électricité. Prenez le cas des Etats-Unis, ça tombe bien, en proportion ils font 4 fois moins de nucléaire que nous (20 % seulement).     

Momo1
Invité
Mais ne vous enervez donc pas contre les rigolos qui confondent MW et MWh , et qui disent et ecrivent n’importe quoi sur les eq-habitants ou eq-foyers ( de combien de personnes ? nul ne le sait ….) ! Un Pays produit X TWh / an ( de 8760h en moyenne , depuis tres longtemps ) et en importe Y en en exportant Z . Full stop ! Le reste n’est que litterature de bazar ( ou de polemiques de comptoirs de bistrots ) . Et l’Europe ( et l’Occident tout entier )  est riche de ttes. ses centrales existantes… Lire plus »
A momo1,dan1 et
Invité

X, Y et Z me paraissent effectivement le meilleur résumé. Quant à Chelya qui nous parle de sa longue expérience de plusieurs dizaines d’années d’intox . en citant un article qui a 5 jours, tout le monde appréciera.Pour autant, je ne suis bien sûr pas d’accord (cf.mon post ci-dessus) avec la com de Siemens, ni avec celle déployée dans l’article “Obama..”

Sicetaitsimple
Invité

Le post ci dessus était de moi…Erreur de case.

wpDiscuz