UE et Russie discutent de leur coopération énergétique

Le Commissaire européen à l’Energie Andris Piebalgs et Victor Khristenko, ministre russe de l’industrie et de l’énergie, ont évoqué ensemble la coopération entre l’UE et la Russie dans le domaine de l’énergie.

En prélude à la réunion des ministres de l’énergie des pays du G8 qui aura lieu le 8 juin prochain à Aomori, au Japon, et au sommet UE-Russie prévu le 26 juin prochain à Khanty-Mansiysk, en Russie, ils ont examiné ensemble les questions d’intérêt commun et les perspectives d’une coopération renforcée en matière d’énergie.

«Au cours de cet entretien avec Victor Khristenko, j’entends évoquer la poursuite de notre coopération dans le domaine de l’énergie, notamment dans le cadre du dialogue UE-Russie sur l’énergie et de ses trois groupes thématiques conjoints. Je tiens à lui faire part de mon analyse de la situation et à dégager avec lui des pistes pour l’avenir», a déclaré M. Piebalgs avant la réunion.

MM. Piebalgs et Khristenko ont discuté de la position de la Russie concernant la création d’un Partenariat international pour la coopération en matière d’efficacité énergétique le 8 juin prochain à Aomori.

Ils ont également passé en revue les travaux réalisés par les groupes thématiques conjoints du dialogue sur l’énergie entre l’UE et la Russie. Ces groupes se sont réunis à maintes reprises et ont beaucoup débattu depuis la dernière rencontre entre les deux hommes en octobre 2007.

La rencontre d’hier a également donné lieu à une discussion sur les résultats de l’étude de faisabilité de l’interconnexion électrique entre l’UE et la Russie réalisée par l’UPS/IPS (réseau électrique unifié et réseau électrique interconnecté) du côté russe et par l’UCTE (Union pour la coordination du transport de l’électricité) du côté européen.

Le dialogue entre l’UE et la Russie dans le domaine de l’énergie a été lancé lors du sommet UE-Russie de 2000 pour servir de lieu d’échange sur toutes les questions d’intérêt commun concernant ce secteur, notamment la coopération en matière d’efficacité énergétique, la rationalisation des infrastructures de production et de transport et les possibilités d’investissements réciproques.

La structure du dialogue sur l’énergie assure la participation étroite des États membres de l’UE, de l’industrie européenne de l’énergie et des institutions financières internationales. Les trois groupes thématiques réunissent plus de 100 experts européens et russes du secteur privé et du secteur public et participent chaque année à l’élaboration du rapport d’activité UE-Russie.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "UE et Russie discutent de leur coopération énergétique"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité
Cette démarche me semble très louable et très cohérente car vitale à plusieurs titres, sous réserve de se faire en totale intégrité et transparence. – Il y a tout d’abord l’aspect ”Synergies” qui dit qu’à plusieurs on est plus fort et qu’on peut tirer des enseignements et gain en efficacité des R & D et erreurs d’autrui. – Il y a ensuite l’aspect ”Sécurité par l’Interconnexion”, qui hormis un lissage des creux et des besoins, donc optimisation des ressources 24h/24, 7j/7 et 365J/365, car les besoins Ouest et Est pas aux mêmes moments(!), permet aussi de mettre en veilleuse voire… Lire plus »
wpDiscuz