UltraBattery, le “bond en avant” des véhicules hybrides

Pari réussi : le compteur a atteint les 100 000 miles, 161 000 kilomètres parcourus par une voiture hybride équipée d’un type nouveau de batterie: l "UltraBattery".

L’ UltraBattery combine un super condensateur asymétrique et une batterie au plomb dans une seule et même unité. Un système pour véhicules hybrides qui dure plus longtemps, coûte moins cher, et s’avère plus puissant que ce qu’offrent les technologies actuelles utilisées dans les Véhicules électrique hybrides (VEH).

"L’ Ultrabattery est un bond en avant dans le domaine des transports à faible émission, et pour l’adoption des HEV", s’enthousiasme David Lamb, directeur de recherche sur le transport à faible émission.

"Des tests ont montré que cette batterie dispose d’une durée de vie au moins quatre fois plus longue, et qu’elle fournit 50% de puissance en plus que des batteries conventionnelles. Elle est également 70% moins chère à concevoir, par rapport aux batteries actuellement utilisées dans les VEH"

L’Ultrabattery a également la capacité de délivrer et d’absorber rapidement de l’énergie en phase d’accélération et de freinage, ce qui la rend particulièrement adaptée aux véhicules hybrides qui reposent sur l’essence pour les pics de vitesse.

Les recherches devraient se poursuivre en Australie pour la rendre encore plus légère et encore plus performante. A terme, elle pourrait également connaître des applications dans le stockage des énergies éolienne et solaire.

Développée par CSIRO en Australie, L’UltraBattery a été construite par la société japonaise Furukawa Battery Company avant d’être testée sur le sol britannique.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "UltraBattery, le “bond en avant” des véhicules hybrides"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Gabriel H
Invité

Tout le monde connaît la suite. Cette nouvelle batterie ne sera sans doute jamais commercialisée, puisque l’invention sera rachetée par une grande compagnie pétrolière étant donnée qu’elle signifie une baisse de la vente de pétrole, et au final encore une invention qui ne sera jamais commercialisée.

Dan
Invité
Qui peut penser que les compagnies pétrolières sont la cause des retards de développement des batteries. Y-a-t-il des preuves ?? La vérité est beaucoup plus simple… c’est très difficile de développer industriellement et à un coût acceptable, des batteries capable de fournir l’énergie de propulsion d’une voiture c’est à dire concentrer 500 kWh d’énergie (équivalent à 50 litres d’essence) dans un volume équivalent à un réservoir tout en la restituant à volonté. Qu’on le veuille ou non, les compagnies pétrolières ont fondé leur quasi hégémonie sur les immenses qualité du pétrole qui sont notamment : énergie primaire facilement extractible, transport… Lire plus »
wpDiscuz