Enerzine

Un autre projet houlomoteur Pelamis en Ecosse

Partagez l'article

Le développeur du Pelamis – Pelamis Wave Power (PWP) – a signé un accord de coopération avec le géant suédois de l’énergie Vattenfall en vue d’élaborer un projet d’énergie houlomotrice de 60 millions de livres en Ecosse.

Le nouveau projet baptisé "Aegir" sera situé au large de la côte ouest des Iles Shetland et sera pourvu de 25 générateurs Pelamis P2 prévus pour fournir une puissance cumulée de 20 MW, soit l’équivalent de la fourniture d’électricité pour 9.000 ménages.

"Nous sommes ravis de travailler avec Vattenfall sur ce projet révolutionnaire qui nous l’espérons, sera le premier d’une longue série intégrant notre machine Pelamis P2" a déclaré Neels Kriek, le nouveau directeur de PWP.

De son côté, Vattenfall confirme que le système Pelamis sera conçu sur des "tubes flottants de 150 à 180 mètres de long" qui se mouvront au gré des vagues.

Un autre projet houlomoteur Pelamis en Ecosse

Par ailleurs, si le permis de raccordement est accordé et si le câble sous-marin reliant les Shetland à l’Ecosse est délivré dans le temps imparti, alors Vattenfall espère une mise en service du système dès 2014.

Rappelons pour finir que l’Ecosse a pour objectif de réduire d’environ 42% ses émissions de gaz d’ici à 2020, alors que l’Europe s’est engagé à un taux de 20%.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    2 Commentaires sur "Un autre projet houlomoteur Pelamis en Ecosse"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Sicetait simple
    Invité

    Mais il y a-t-il un ingénieur pour penser que ce truc peut rester plus de trois ans à s’agiter comme ça dans la mer sans se retrouver dans ce délai échoué comme une baleine perdue sur la plage qu’on voit au fond? Je prends le pari….

    Duchnok
    Invité

    c’est déjà arrivé à un PELAMIS au Portugal, qui ne risque pas d’^tre remis en service. Francis NIMAL, Ingénieur Centralien de 69 ans

    wpDiscuz