Un centre de recherche sur l’Energie à Aix-la-Chapelle

Le groupe énergétique E.ON de Düsseldorf et l’Université d’Aix-la-Chapelle lancent la construction d’un centre commun de recherche sur l’énergie à Aix-la-Chapelle.

Il s’agit du plus grand partenariat de recherche entre secteurs public et privé en Allemagne. Le numéro 1 allemand de l’énergie, E.ON, y financera les travaux de recherche et le placement de trois professeurs (40 millions d’euros). Deux autres chaires seront financées par l’Université d’Aix-la-Chapelle. Quant aux coûts de construction, ils sont assurés par le Land de Rhénanie du Nord-Westphalie (RNW) (15,6 millions d’euros) et par le Bund (9,9 millions d’euros).

Les travaux de recherche porteront sur un approvisionnement énergétique à la fois sûr, respectueux de l’environnement, et aussi bon marché que possible.

Les principaux thèmes abordés sont les suivants : l’efficacité énergétique, les économies d’énergie et l’intégration des énergies renouvelables dans les réseaux existants. Un accent particulier sera mis sur la géothermie et le stockage du dioxyde de carbone.

Les recherches viseront également à trouver des solutions au problème que pose le caractère fluctuant de la production d’énergie d’origine éolienne et solaire, production intimement liée aux conditions météorologiques.

Le ministre de l’innovation, de la science, de la recherche et de la technologie de RNW, Andreas Pinkwart, se félicite de voir cette nouvelle entité apparaître dans le Land d’Allemagne le plus gourmand en énergie : "La RNW doit devenir, d’ici 2015, le Land numéro 1 pour la recherche sur l’énergie".

Le bâtiment sera construit sur une surface d’environ 18.000 m2. Son approvisionnement énergétique se doit d’être lui-même exemplaire : chauffage et climatisation seront assurés par une petite centrale à cogénération reliée à une pompe à chaleur. L’aération des locaux sera gérée par une installation permettant de minimiser les pertes de chaleur en n’utilisant que la quantité d’air nécessaire et via un système de récupération de chaleur. De plus, une installation photovoltaïque de 2.000 m2 intégrée au toit du bâtiment produira de l’électricité.

Le nouveau centre est localisé à proximité d’autres entités travaillant dans le même domaine, comme le Centre Helmoltz de recherche de Jülich.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Un centre de recherche sur l’Energie à Aix-la-Chapelle"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Guydegif(91)
Invité
Intéressant ! à caractère privé – public financé à hauteur de 40 millions d’Euros par E.ON et l’Université d’Aix y met la matière grise, en gros c’est ça ! Les thèmes envisagés sont intéressants ! Dommage qu’il n’y ait pas une vraie volonté de synergies au niveau UE pour 1 groupe de travail regroupant cette initiative-ci et la même chose pour la France, donc EDF et des sommités R & D comme Soleil, Inès, CEA, etc…, idem pour l’Italie, donc Enel etc…, Espagne & Portugal,….Dommage !! le monde ne peut plus se permettre des cavaliers seuls, égoïstes, à seule vocation… Lire plus »
Charli
Invité

recherche  interesses par les enegies libre a air et autonome  amato qui a trouver le principe de fonctrionement je recherche ingenieurie  pour etude de fabrication de moteur de voiture tl0676122160 suivi par monsieur  lasseres jean charles pour inventeur monsieur amato a biento et merci 70038

wpDiscuz