Un centre ibérique des énergies renouvelables en 2013

Fort d’un premier partenariat important dans le secteur des nanotechnologies avec la création de l’institut ibérique des nanotechnologies, le Portugal et l’Espagne joignent à nouveau leurs efforts autour des énergies renouvelables.

Le chef du gouvernement espagnol a clôturé le XXIII sommet Luso-Espagnole en annonçant la création d’un centre de recherche ibérique sur les énergies renouvelables en Estrémadure.

Initiative espagnole à l’origine, le siège de la future institution se situera à Badajoz, ville où sont déjà concentrées plusieurs entreprises dans le secteur des énergies renouvelables et qui bénéficie de conditions favorables pour mener des projets sur l’énergie solaire.

Le XXIII sommet a accordé une large place aux questions énergétiques et a été également permis d’évoquer le fonctionnement du futur marché ibérique du gaz (Mibgás) qui fait suite à celui de l’électricité (Mibel). Toutes les opportunités seront étudiées afin de diversifier l’approvisionnement dans le contexte européen, avec la possible installation de terminaux de gaz naturel liquéfiés et qui représenteraient une alternative en Europe à la Russie. De même, les deux pays ont finalisé la partie juridique du Mibel.

BE Portugal numéro 29 (26/02/2008) – Ambassade de France au Portugal / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/53244.htm

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz