Un centre vinicole français améliore son efficacité énergétique

Champagne Nicolas Feuillatte (CV-CNF) a annoncé récemment la poursuite de sa démarche en vue d’améliorer la performance énergétique du Centre Vinicole, via la signature d’un contrat d’électricité d’origine renouvelable avec EDF pour une deuxième période.

Le Centre Vinicole – Champagne Nicolas Feuillatte, l’une des plus importantes unions de coopératives vinicoles françaises, est engagé de longue date en faveur du développement durable. Il a obtenu ses premières certifications ISO en 1996. Il s’attache également à sensibiliser ses collaborateurs à ses valeurs en formant par exemple ses chauffeurs de véhicules poids lourds à l’éco-conduite : "depuis 2006, 5.000 litres de carburant sont économisés annuellement."

Par ailleurs, le CV-Champagne Nicolas Feuillatte a sélectionné EDF Entreprises dans sa recherche d’économies d’énergie, avec un objectif de baisse de 20% de sa consommation liée à l’installation d’un nouveau groupe froid innovant dès 2013.

Champagne Nicolas Feuillatte a été l’une des premières entreprises en France à souscrire en 2007 auprès d’EDF un contrat d’électricité d’origine renouvelable : "avec l’offre kWh Equilibre, EDF s’engage, pour chaque kWh acheté, à injecter sur le réseau électrique un kWh produit à partir de ses sites de production renouvelable." Le Centre vinicole s’est donc engagé à nouveau pour 100 % de sa consommation jusqu’en 2017 à des kWh Equilibre. La totalité de sa consommation électrique continuera à être produite sans émission directe de CO2.

Depuis 2003, Nicolas Feuillatte a pu économiser 1 GWh sur sa consommation d’électricité annuelle (qui s’élève aujourd’hui à 6 GWh), alors même que la production de l’entreprise a doublé. Pour poursuivre la réduction de ses consommations d’énergie, le Centre Vinicole – Champagne Nicolas Feuillatte vient d’inaugurer, en pleine saison des vendanges, un nouveau groupe froid. Utilisé dans le process de vinification, ce dispositif fait appel à des technologies "innovantes et écologiques". Il consommera jusqu’à 20 % d’électricité en moins que l’ancien groupe froid, ce qui représente une économie estimée de 25.000 euros sur la facture chaque année.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz