Un comparateur modal intégré à la recherche d’itinéraire

Dans le cadre de ses engagements en faveur du développement durable la RATP a souhaité mieux informer les voyageurs sur les enjeux environnementaux de leurs déplacements.

En mettant sur son site un comparateur modal, la RATP permet aux 2 millions de visiteurs mensuels du site ratp.fr de choisir la solution de transport la plus " écologique ".

La RATP propose de comparer les émissions de gaz à effet de serre (dont le CO2 est le principal responsable) dues aux déplacements en fonction du mode de transports choisi.

Lorsque vous empruntez le bus, vous consommez 2 fois moins d’énergie et émettez 2 fois moins de gaz à effet de serre. Et lorsque vous empruntez le métro, tramway ou RER plutôt que votre voiture, vous consommez 5 fois moins d’énergie et émettez près de 50 fois moins de gaz à effet de serre.

Questions / Réponses :

Pourquoi calculer les émissions de gaz à effet de serre dues à ses déplacements ?

Le secteur des transports est, avec celui du bâtiment, le plus fort contributeur en émissions de gaz à effet de serre en France et en Europe. Dans ces deux secteurs, les comportements de chacun peuvent faire évoluer les tendances et aider à la lutte contre le changement climatique.
Choisir les transports en commun de la RATP, c’est choisir de consommer en moyenne cinq fois moins d’énergie et émettre 10 fois moins de gaz à effet de serre que si vous utilisez votre voiture.

Un comparateur modal intégré à la recherche d'itinéraireComment les calculs sont-ils effectués ?

En voiture, la distance parcourue correspond à la longueur totale du trajet.

Emissions de gaz à effet de serre en voiture = distance totale parcourue x facteur d’émission moyen d’une voiture en milieu urbain.

En transports en commun, chaque tronçon est traité individuellement, les émissions étant ensuite additionnées. A titre d’exemple, pour le trajet détaillé dans le schéma ci-dessus, le calcul est le suivant :

Emissions de gaz à effet de serre en transports en commun = distance parcourue en métro x facteur d’émission moyen du métro + distance parcourue en bus x facteur d’émission moyen du bus.

La marche à pied et le vélo ne sont pas émetteurs.

Les données sont-elles fiables ?

RATP et ADEME* travaillent conjointement sur la caractérisation des émissions de gaz à effet de serre des transports en commun de la RATP depuis plusieurs années.

Les facteurs d’émission utilisés dans le cadre du comparateur modal ont été obtenus en divisant les consommations moyennes d’énergie des véhicules par à un taux de remplissage moyen. Ils résultent d’une étude administrée par le PREDIT* et ont été validés par l’ADEME ("Efficacité énergétique, émissions de CO2 et autres émissions gazeuses spécifiques des modes de transport" – ADEME/Deloitte – nov. 2007).

ADEME : Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie
PREDIT : Programme National de Recherche et d’Innovation dans les Transports Terrestres

Que signifie l’unité geqCO2/voyageur.km ?

L’unité retenue est le gramme équivalent CO2 par voyageur kilomètre (geqCO2/voyageur.km), c’est-à dire la quantité de gaz à effet de serre émise par un voyageur sur un kilomètre transcrite en équivalent CO2. Cette unité est communément utilisée par les professionnels des transports et de l’énergie pour comparer aisément les modes de transport entre eux.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Un comparateur modal intégré à la recherche d’itinéraire"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pseudo
Invité

Sauf qu’il y a un gros problème sanitaire avec la RATP…Donc que faire? polluer pour réchauffer la planète et ne pas penser aux générations futures ou se polluer tout seul dans le métro ou RER avec la micro pollution présente dans les wagons.Voyage SNCF avait fait la même chose… le calculateur était complètement erroné…( l’avion pollue moins que la voiture selon eux…)Je préférais un site indépendant style une ONG qui propose sur son site ce genre de service il est évident que la RATP ne va pas dire prenez votre voiture… 🙂

Eco
Invité

Il va de soit que ces comparateurs font rire car la RATP roule a l’electricité nucléaire et cela pallue plus de ça qu’on voudrait bien nous faire croire!!L’idée juste est comme cela à été évoqué un organisme independent mais vraiment indépendent car on se demande aussi quels sont et où ils se trouvent dans ce pays!!

alice
Invité

Vélib ne fait pas parti du calcul pourtant sur Paris c’est un transport alternatif non négligeable. Quel est selon vous l’impact environnemental de vélib ramené à un trajet? Il faut prendre en compte beaucoup de facteurs (même sans faire une ACV globale) l’énergie alimentant les  stations, les camions qui déplacent les vélos de stations pleines à stations vides, les destructions, les réparations et les remplacements, la hot line…J’aimerai bien savoir où se situerait le vélib dans le comparateur de la RATP.

wpDiscuz