Un dirigeable aérodynamique pour voyager sans polluer

Aeolus (Eole) est un nouveau type de dirigeable dont la conception est la conséquence directe d’un besoin croissant de protéger l’environnement d’une part et de tenter de nouvelles expériences dans les voyages d’autre part.

Le dirigeable soulevé par un grand volume d’hélium – un gaz incolore, inodore, et non toxique – navigue dans les airs et peut y rester deux semaines.

L’appareil volant conçu pour deux à quatre personnes peut être déplacé facilement par voie terrestre à divers endroits géographiques indépendamment de tout type d’infrastructure.

Techniquement, l’appareil flotte comme un ballon et est déplacé par le vent. Contrairement aux autres dirigeables, Eole possède une forme aérodynamique et reste motorisé.

Un dirigeable aérodynamique pour voyager sans polluer

Le seul inconvénient concerne l’alimentation de l’engin en hélium, un gaz relativement rare sur notre planète et qui est extrait par un processus de liquéfaction du gaz à basse température.

Un dirigeable aérodynamique pour voyager sans polluer

Sur demande, le dirigeable peut être orienté dans le sens souhaité. Une propulsion additionnelle peut être obtenue par un système de pédalage actionné par l’équipage.

Un dirigeable aérodynamique pour voyager sans polluer

La forme verticale de l’engin lui permet de se poser dans de nombreux endroits, loin des aéroports. Les personnes peuvent donc se rendre dans des lieux naturels ou sauvages sans laisser de traces…

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Un dirigeable aérodynamique pour voyager sans polluer"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
js
Invité

j’esper qu’i existera un jour pour de vrai !!

Etiennedorge
Invité

On se croirait dans un film de fiction. Mais bon pourquoi pas.Cela me fait penser aux Zeppelins utilisés pendant la 1ère guerre mondiale;Mais côté sécurité j’ai des doutes. Se souvenir de la catastrophe du Hindenburg, mais il vrai alimenté à l’hydrogène et non à l’hélium.

cap54
Invité

L’autre problème des dirigeables est la sécurité contre les attentats.Le dernier gros projet porté par des Allemands, Cargolifter, n’a jamais vu le jour.En français tout l’historique (en allemand) éanmoins, l’engin fait rêver.  Propre, silencieux, sans besoin d’infrastructure…Je suis intéressé connaître qui porte ce projet.  Merci d’avance pour toute information.

cap54
Invité

…signé Christopher Ottersbach, étudiant en design à l’université de Braunschweig ‘est encore juste un rêve.

yp
Invité

ca fait rever……………………………………………………………

Flyteamege
Invité

Bel engin !Je sais qu’on envisage d’utiliser des dirigeables pour le transport de charges lourdes afin de réduire le nombre des convois exceptionnels ainsi que certaines liaisons de poids lourds.Affaire à suivre en tout cas.www.flyintelligence.com

Reveur
Invité

Question :”Contrairement aux autres dirigeables, Eole possède une forme aérodynamique et reste motorisé” :  Et à part  le pédalage auxiliaire évoqué + bas  ds  l ‘article . Qu ‘ est ce qui fait tourner le moteur ? gaz, essence ou électrique ? 

wpDiscuz