Un gène qui produit de l’électricité, rève ou réalité ?

Le président de la société Genexinh, a annoncé la découverte d’un gène capable de produire une protéine ayant la faculté de décomposer les molécules d’eau en hydrogène et en oxygène, à une température de 45° C.

En d’autres termes, ce gène permettrait de fabriquer de l’électricité avec une faible consommation d’énergie.

En effet, l’utilisation de l’hydrogène comme source de carburant reste sous les contraintes du coût et de la masse d’énergie nécessaire à sa production. Actuellement, les fabricants mélangent du méthane et de l’oxygène à températures élevées (à plus de 800°C) pour obtenir de l’hydrogène.

De plus, pour 1 kilogramme d’hydrogène produit, la réaction fabrique également 9,2 kilogrammes de CO2, un gaz à effet de serre contribuant au réchauffement climatique.

Employer une protéine comme catalyseur et l’eau comme moyen de stockage pour l’hydrogène serait meilleur marché pour le fondateur.

A l’attention des lecteurs d’enerzine : cette annonce reste invérifiable pour le moment.

(src : News.com)
Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz